Fort Qu'Appelle

Les Cris et les Saulteux y signent le traité no 4 en 1874 et, un an plus tard, la POLICE À CHEVAL DU NORD-OUEST établit un avant-poste près de l'emplacement actuel de la ville.

Fort Qu

Fort Qu'Appelle

Fort Qu'Appelle, ville de la Sask.; pop. 2034 (recens. 2011), 1919 (recens. 2006); const. en 1951. Fort Qu'Appelle est située à 70 km au nord-est de Regina dans la vallée pittoresque de la RIVIÈRE QU'APPELLE dont elle tire son nom. La ville est au carrefour de plusieurs pistes historiques qui traversent le Nord-Ouest. Une mission anglicane s'y établit en 1854, et 10 ans plus tard la COMPAGNIE DE LA BAIE D'HUDSON y construit un poste d'approvisionnement et un centre régional.

Les Cris et les Saulteux y signent le traité no 4 en 1874 et, un an plus tard, la POLICE À CHEVAL DU NORD-OUEST établit un avant-poste près de l'emplacement actuel de la ville. En 1881, le chef SITTING BULL et un détachement de guerriers Sioux se rendent au fort Qu'Appelle pour obtenir des provisions et négocier avec le surintendant James WALSH. Le général MIDDLETON choisit le fort comme quartier général temporaire et comme base d'opérations de ses troupes en route pour BATOCHE pendant la RÉBELLION DU NORD-OUEST en 1885.

Même si elle ne réussit pas à éclipser Regina dans sa tentative pour succéder à BATTLEFORD comme capitale territoriale en 1882, la ville prospère en exploitant son remarquable potentiel récréatif, tout en tirant avantage de l'agriculture mixte, prédominante dans la région.