Mahovlich, Francis William

En 1962, le propriétaire de l'équipe de Chicago, James Norris, lui offre un contrat d'un million de dollars qui a un retentissement énorme.

Mahovlich, Frank

Mahovlich, Francis William

Francis William Mahovlich, joueur de hockey (Timmins, Ont., 10 janv. 1938). Après avoir joué dans les rangs junior pour l'équipe du St. Michael's College (Toronto), il devient membre des MAPLE LEAFS DE TORONTO en 1957-1958 et remporte le TROPHÉE CALDER remis à la meilleure recrue de l'année. Patineur rapide au tir frappé redoutable, il est le meilleur compteur des Maple Leafs de 1960 à 1966 et il joue un rôle important dans les quatre conquêtes de la COUPE STANLEY par les Leafs pendant les années 60. Il contribuera à deux autres victoires de la coupe Stanley lorsqu'il jouera éventuellement avec les Canadiens de Montréal. Son très grand talent alimente les attentes et les pressions de la direction et des partisans. Il quitte d'ailleurs le club à deux reprises, très perturbé par le comportement à son égard.

En 1962, le propriétaire de l'équipe de Chicago, James Norris, lui offre un contrat d'un million de dollars qui a un retentissement énorme. Il est échangé à Détroit en 1968, puis à Montréal en 1971, où il établi un nouveau record de points comptés pendant les séries éliminatoires de cette saison (14 buts et 13 assistances). En 1978, il termine sa carrière dans l'uniforme des Toros de Toronto, qui deviendront les Bulls de Birmingham, de l'Association mondiale de hockey. Au cours de 17 saisons passées dans la Ligue nationale de hockey, il compte 533 buts et accumule 570 assistances, sans oublier 51 buts et 67 assistances pendant les séries éliminatoires. En 1981, il est intronisé au Temple de la renommée du hockey et au Temple de la renommée des sports en 1990. Mahovlich devient Membre de l'Ordre du Canada en 1994. En juin 1998, le premier ministre Jean Chrétien le nomme au Sénat, spécialiste des domaines sportifs, des affaires et de l'environnement.


En savoir plus