Crum, George

Au cours des années 1950, il est répétiteur et chef des chœurs pour des émissions lyriques de la SRC. En 1951, à l'invitation de Celia Franca, il devient directeur musical du Ballet national du Canada, nouvellement formé. Crum épouse la soprano canadienne Patricia Snell la même année.

Crum, George
Premier chef d'orchestre et directeur musical du Ballet national (avec la permission du Ballet national du Canada).

Crum, George

 George (Francis, fils) Crum. Chef d'orchestre, pianiste, arrangeur (Providence, R.I., 26 octobre 1926 - Newmarket, Ont. 8 sept. 2007, naturalisé canadien 1973). Arrivé au Canada à trois ans, George Crum fréquente la Trinity College School de Port Hope (Ontario), y étudiant le piano et l'orgue (1938-1942) avec Edmund Cohu. Il poursuit ses études de piano à Toronto sous la direction d'Elsie Bennett et Mona Bates et fait ses débuts en récital à 16 ans à l'Arts and Letters Club. Au Toronto Conservatory of Music (Conservatoire royal de musique), il étudie (1943-1947) l'écriture et l'orchestration avec Barbara Pentland et Ettore Mazzoleni ainsi que le répertoire d'opéra et la direction d'orchestre avec Herman Geiger-Torel et Nicholas Goldschmidt. Il est aussi adjoint de Goldschmidt et répétiteur au département d'opéra. Premier chef des chœurs à la Royal Conservatory Opera School (University of Toronto Opera Division), Crum fait ses débuts comme chef d'orchestre (1948) dans la production de Faust présentée par cette compagnie. Il reste attaché à la compagnie de 1948 à 1951 comme répétiteur et chef d'orchestre adjoint, travaillant également (1949, 1950) avec l'Opera Nacional de Centro-America au Guatemala.

Au cours des années 1950, il est répétiteur et chef des chœurs pour des émissions lyriques de la SRC. En 1951, à l'invitation de Celia Franca, il devient directeur musical du Ballet national du Canada, nouvellement formé. Crum épouse la soprano canadienne Patricia Snell la même année. Pendant sa longue association avec le Ballet national, il fournit beaucoup d'orchestrations à la compagnie (p. ex. de Giselle et Offenbach in the Underworld). Il est aussi invité à diriger des productions d'opéra télédiffusées par la SRC ainsi que des présentations lyriques et symphoniques au Canada, aux États-Unis, au Japon et en Europe. En 1952, il est répétiteur au Festival de Salzbourg sous la direction de Furtwängler; en mai 1953, il dirige la CBC Opera Company dans Don Giovanni, première présentation télévisée d'un opéra complet en Amérique du Nord; et en 1969, il est l'un des chefs d'orchestre lors de l'inauguration du Centre national des arts. Le prix Celia lui est décerné en 1972 en témoignage de ses services à la cause du ballet (voir Ballet et danse) au Canada.

En 1980, Crum est l'émissaire culturel du Canada au Mexique pour les cérémonies d'investiture du président Miguel de la Madrid. Crum prend sa retraite du Ballet national en 1984 et y est nommé professeur émérite. Il y est invité comme chef d'orchestre à plusieurs reprises, entre autres à l'occasion des fêtes du gala du 25e anniversaire et, le 12 février 1989, pour le spectacle d'adieu de Veronica Tennant dans Roméo et Juliette de Prokofiev. Il prépare également des arrangements musicaux et est chef d'orchestre invité d'autres troupes de ballet, dont le Joffrey Ballet de New York et le Ballet Teatro de Mexico. George Crum ne doit pas être confondu avec le compositeur américain George Henry Crumb (né en 1929).

Bibliographie

Lawrence O'TOOLE, « George Crum : the anonymous baton down in the pit », Globe and Mail (Toronto, 27 fév. 1976).

Richard YOUNG, « Conductor George Crum : a national treasure », PfAC, XIX (print. 1982).

Stephen GODFREY, « Crum to leave National Ballet », Globe and Mail (Toronto, 13 avr. 1984).

Filmographie

Tchaikovsky's The Sleeping Beauty : R. Nureyev, V. Tennant, C. Franca, K. Kain, F. Augustyn, G. Crum dir, N. Campbell dir; CBC; 1467 Kultur; 1972.

Michael Conway Baker Washington Square : Orchestre symphonique de London, G. Crum dir; CMC 0682 Centredisques; 1982.

Gala : AnnaWyman Dance Theatre, Orchestre du Centre national des arts, G. Crum dir, N. Campbell prod; ONF; 1982.

Baryshnikov : M. Baryshnikov, V. Tennant, Ballet national du Canada, G. Crum dir, L. Greene narr, H. Rasky dir; CBC; 1974 (1992).


Lecture supplémentaire

  • O'Toole, Lawrence. 'George Crum: the anonymous baton down in the pit,' Toronto Globe and Mail, 27 Feb 1976

    Young, Richard. 'Conductor George Crum: a national treasure,' Performing Arts in Canada vol 19, Spring 1982

    Godfrey, Stephen. 'Crum to leave National Ballet,' Toronto Globe and Mail, 13 Apr 1984

Liens externes