Gjoa Haven

Gjoa Haven, Nunavut, constitué en tant que hameau en 1981, population de 1324 habitants (recensement de 2016), de 1279 habitants (recensement de 2011). Le hameau de Gjoa Haven est situé sur la côte sud-ouest de l’Île du Roi-Guillaume au large de la côte continentale, à un peu plus de 1320 km au nord-est d’Iqualuit. Les canaux et les baies de la région sont recouverts de glace pendant la majeure partie de l’année. Le nom du hameau est inspiré de Roald Amundsen, la première personne à naviguer dans le passage du Nord-Ouest. Il a passé l’hiver à cet endroit et lui a donné le nom de son navire, le Gjoa.

Gjoa Haven, Nunavut, constitué en tant que hameau en 1981, population de 1324 habitants (recensement de 2016), de 1279 habitants (recensement de 2011). Le hameau de Gjoa Haven est situé sur la côte sud-ouest de l’Île du Roi-Guillaume au large de la côte continentale, à un peu plus de 1320 km au nord-est d’Iqualuit. Les canaux et les baies de la région sont recouverts de glace pendant la majeure partie de l’année. Le nom du hameau est inspiré de Roald Amundsen, la première personne à naviguer dans le passage du Nord-Ouest. Il a passé l’hiver à cet endroit et lui a donné le nom de son navire, le Gjoa.


Historique

La région est le territoire traditionnel des Inuits de Netsilik qui y installent des camps de chasse et de pêche en été et en hiver. Une colonisation permanente commence en 1927 lorsque la Compagnie de la Baie d’hudson déménage un poste de traite de la baie de Douglas voisine à ce qui est aujourd’hui Gjoa Haven. En 1930, un concurrent y établit un autre poste qui ne dure que très peu de temps.

Aujourd’hui

La pêche, la chasse et la sculpture sont les moyens de subsistance de la population, qui est majoritairement inuite. La communauté est également reconnue pour sa production de murales inuites distinctes. Des preuves de la malheureuse expédition Franklin ont été découvertes à l’intérieur des limites du hameau. (Voir aussi Recherche de l’expédition Franklin.)