Verge d'or



Verge d
On tient \u00e0 tort la verge d'or responsable du rhume des foins causé par l'herbe \u00e0 poux (illustration de Claire Tremblay).

Verge d'or

La verge d'or (genre Solidago) est une plante herbacée vivace remarquable de la famille des Composées (Astéracées). Près de 100 espèces ont été recensées; elles proviennent principalement de l'Amérique du Nord. On en trouve 32 espèces au Canada, dont six sont réparties sur tout le continent. L'Est du Canada (de l'Ontario à la Nouvelle-Écosse) en compte 11 espèces, plus six autres que l'on trouve seulement dans le sud de l'Ontario (la région la plus riche du Canada en espèces de verges d'or). La verge d'or pousse aussi bien en sol riche ou stérile qu'en sol sec ou humide, dans les lieux boisés ou dans les prés. On la trouve aussi bien sur les dunes maritimes qu'en altitude élevée en montagne. Les tiges sont en général simples et portent des feuilles lobées ou nettement dentées. Son inflorescence forme un grand panache de plusieurs centaines de capitules, dont chacun est une petite « marguerite »; un bouton central de petites florules tubuleuses entourées de rayons de florules liguleuses (en forme de languettes). Les fleurs sont jaunes et s'épanouissent du milieu de l'été jusqu'à la fin de l'automne. Le calice, fermement relié au pistil composé de florules individuelles, est couronné de poils fins qui forment un parachute au sommet du fruit mûr, sec et petit, et en facilitent la dispersion par le vent. On accuse à tort la verge d'or de causer la fièvre des foins alors qu'il s'agit du pollen de l'HERBE À POUX. Voir aussiPLANTES, UTILISATION PAR LES AUTOCHTONES DES .


En savoir plus

Liens externes