Goodwin, Albert

Albert Goodwin, surnommé « Ginger », dirigeant syndical, socialiste (Treeton, Angleterre, 10 mai 1887 -- près de Comox Lake, île de Vancouver, 27 juillet 1918). Résidant de Cumberland, en Colombie-Britannique, il participe à la grève des mineurs de charbon de l'île de Vancouver (1912-1914).
Albert Goodwin, surnommé « Ginger », dirigeant syndical, socialiste (Treeton, Angleterre, 10 mai 1887 -- près de Comox Lake, île de Vancouver, 27 juillet 1918). Résidant de Cumberland, en Colombie-Britannique, il participe à la grève des mineurs de charbon de l'île de Vancouver (1912-1914).


Albert Goodwin, surnommé « Ginger », dirigeant syndical, socialiste (Treeton, Angleterre, 10 mai 1887 -- près de Comox Lake, île de Vancouver, 27 juillet 1918). Résidant de Cumberland, en Colombie-Britannique, il participe à la grève des mineurs de charbon de l'île de Vancouver (1912-1914). En 1917, il est élu au conseil exécutif de la Fédération du travail de la Colombie-Britannique et à la présidence du district 6 de l'Union internationale des travailleurs de mines, minoteries et fonderies dans les Kootenays. Il organise le Trail Trades and Labor Council, qu'il entraîne dans une grève au haut fourneau du plomb/zinc de Consolidated Mining and Smelting Company pour obtenir la journée de travail de huit heures.

En 1917, quand la loi impose la conscription, A. Goodwin est jugé apte au service militaire même si les anciens problèmes de santé l'avaient déjà rendu temporairement inapte. À l'époque, il compte des ennemis non seulement au sein du patronat et du gouvernement, mais aussi au sein du syndicat qu'il a présidé. Après avoir en vain fait appel au sujet de sa reclassification, il se cache en compagnie d'autres réfractaires dans les bois près de Cumberland, où des gens de la ville viennent leur porter des provisions. L'agent de police Dan Campbell qui le découvre et l'abat est accusé d'homicide, mais est disculpé par un grand jury siégeant à huis clos.

À l'époque et ultérieurement, les amis de Goodwin relèvent un grand nombre d'anomalies dans le dossier officiel. Le jour des funérailles, le 2 août, l'Union internationale des travailleurs de mines, minoteries et fonderies de Vancouver invite tous ses membres à débrayer pendant 24 heures pour protester contre « l'assassinat de leur frère, A. Goodwin ». La réponse à cet appel est extraordinaire et donne lieu à la première grève générale de la Colombie-Britannique.


Lecture supplémentaire

  • Roger Stonebanks, Fighting for Dignity: The Ginger Goodwin Story (2004).