Grant Strate

Grant Strate, O.C., danseur, chorégraphe, formateur (né le 7 décembre 1927 à Cardston en Alberta; décédé le 9 février 2015 à Vancouver en Colombie-Britannique).

Strate, Grant
Les chorégraphies de Grant Strate apportent une perspective canadienne originale et une esthétique propre \u00e0 la danse moderne au répertoire du Ballet national (photo de Ken Bell, avec la permission du Ballet national du Canada).

Grant Strate, O.C., danseur, chorégraphe, formateur (né le 7 décembre 1927 à Cardston en Alberta; décédé le 9 février 2015 à Vancouver en Colombie-Britannique). Grant Strate, lauréat du Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle, a introduit au répertoire du Ballet national, avec ses chorégraphies, une perspective canadienne originale et une esthétique de la danse moderne. Cependant, c’est son apport en tant que formateur de talents chorégraphiques qu’il a su entourer de soins attentifs qui s’est avéré capital pour l’essor de la danse canadienne.

Formation et début de carrière

En dépit de leçons de claquettes dans son enfance, Grant Strate ne s’initie à la danse que tardivement alors qu’il est étudiant en droit à l’Université de l’Alberta à Edmonton où il étudie cette discipline avec Laine Metz, élève de Mary Wigman, une influente personnalité de l’école expressionniste allemande. En 1951, alors qu’il exerce le droit à Edmonton, les premières tentatives chorégraphiques de Grant Strate attirent l’attention de la directrice artistique du Ballet national du Canada, Celia Franca. Il abandonne alors sa toute jeune carrière d’avocat pour se consacrer à temps plein à la danse et devient, en tant que danseur, membre fondateur du Ballet national du Canada. Tout au long des années 1950, Grant Strate crée pour la compagnie des œuvres innovantes et modernistes. En 1964, il est nommé chorégraphe résident et adjoint de la directrice, des fonctions qu’il occupe jusqu’à ce qu’il quitte le Ballet en 1970.

Grant Strate est chorégraphe invité à Anvers lors de la saison 1966-1967 et auprès du Ballet royal suédois pour la saison 1968-1969. Parmi plus de cinquante ballets qu’il crée pour de nombreuses compagnies, on trouve Ballad et The House of Atreus sur une musique de Harry Somers, Bird Life et Cyclus.

Formateur

Inspiré par son expérience en tant que professeur invité à la Juilliard School de New York durant l’année scolaire 1962-1963, Grant Strate encourage et facilite l’expérimentation artistique, l’explosion de la danse indépendante au Canada et la mise au point d’un enseignement de la danse à vocation professionnelle. Il met sur pied le premier programme supérieur canadien en danse à l’Université York en 1970 et crée, en 1973, l’Association Danse au Canada. Il organise également une série de séminaires nationaux sur la chorégraphie en 1978, 1980, 1985 et 1991. En outre, de 1980 à 1989, il dirige le Centre for the Arts à l’Université Simon Fraser et, de 1985 à 1995, le Contemporary Arts Summer Institute. Le travail de Grant Strate en tant qu’enseignant durant la décennie qu’il passe à York permet de faire émerger sur le devant de la scène de nombreux danseurs contemporains canadiens professionnels de premier plan, notamment Christopher House, Denise Fujiwara, Carol Anderson, Patricia Fraser et Holly Small. Grant Strate devient professeur émérite en 1993.

Grant Strate est nommé membre de l’Ordre du Canada en 1995. Il reçoit, en 1993, le prix Jean A. Chalmers pour la créativité en danse et, en 1996, le prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle, catégorie réalisation artistique. Il devient membre de la Société royale du Canada en 2006. Les mémoires de Grant Strate, Grant Strate: A Memoir, sont publiées en 2000.


Lecture supplémentaire

  • Grant Strate, "Canadian Dance in Progress: A Personal View", Canadian Dance Studies (1994), Grant Strate, A Memoir (2002).