Guide alimentaire canadien

Le Guide alimentaire canadien vise à aider les personnes de tout âge à faire chaque jour des choix alimentaires judicieux.

Le Guide alimentaire canadien vise à aider les personnes de tout âge à faire chaque jour des choix alimentaires judicieux. Les normes de nutrition pour le Canada recommandent un apport quotidien d'éléments nutritifs mais, puisque les gens choisissent des aliments et non des éléments nutritifs, les recommandations sont fondées sur les choix alimentaires. Grâce au Guide, on peut satisfaire ses besoins en éléments nutritifs en suivant un régime quotidien simple basé sur quatre groupes alimentaires. Chaque groupe comprend ses propres éléments nutritifs indispensables à une saine alimentation quotidienne. Des études montrent toutefois que le modèle ne fournit pas nécessairement tous les apports quotidiens recommandés pour tout le monde. Par exemple, les femmes pourraient avoir besoin d'un apport en fer supplémentaire.

Le premier guide alimentaire canadien, connu sous le titre Règles alimentaires officielles au Canada, est conçu en 1942 pour promouvoir une alimentation saine chez les Canadiens malgré le rationnement de vivres pendant la Deuxième Guerre mondiale. Ces règles sont ensuite révisées plusieurs fois entre 1942 et 1961 pour les adapter aux changements de conjonctures sociales.

Le Conseil canadien de la nutrition est mis sur pied en 1938 et améliore le Guide jusqu'en 1969. Cet organisme fait appel à un groupe composé d'experts de la santé, de l'alimentation et de divers spécialistes qui approuvent les guides alimentaires et développent les normes alimentaires canadiennes. Jusqu'en 1949, le but du guide est d'améliorer la santé des Canadiens en les informant sur les quantités d'éléments nutritifs dont ils ont besoin dans un contexte de pauvreté et de pénurie mondiale de denrées alimentaires. La nécessité d'éviter la surconsommation d'aliments est abordée pour la première fois dans ce Guide en 1949 et, depuis, c'est l'un des thèmes principaux du Guide. Depuis 1960, il est révisé à peu près tous les dix ans.

Sa plus récente version met encore l'accent sur la modération alimentaire et l'importance de maintenir un équilibre entre l'apport en aliments et l'activité physique, et ce, pour les Canadiens de tous âges. Contrairement au Guide des années 1970, qui énumérait les apports nutritifs de base nécessaires au maintien de la santé, le guide alimentaire moderne met l'accent sur tous les aspects de l'alimentation. De nos jours, le Guide recommande le nombre de portions quotidiennes de chaque groupe alimentaire en fonction des besoins alimentaires de tous les Canadiens, de l'enfant à l'adulte de cinquante ans et plus. Un guide conçu spécifiquement pour les Canadiens autochtones offre des conseils sur l'alimentation traditionnelle et non traditionnelle.

Besoins nutritionnels

Comme les besoins varient grandement d'une personne à l'autre (en fonction du poids, de l'âge, du sexe, du niveau d'activité, etc.), le Guide alimentaire canadien recommande un nombre varié de portions pour chaque groupe alimentaire afin de satisfaire les besoins nutritionnels de tous les Canadiens. Le Guide conseille de choisir chaque jour des aliments des quatre groupes alimentaires : produits laitiers (enfants, 2 à 3 portions; adolescents, 3 à 4 portions; adultes, 2 à 4 portions); céréales (6 à 8 portions), fruits et légumes (7 à 10 portions), viandes et substituts (2 à 3 portions). La consommation du nombre de portions recommandées dans les quatre groupes alimentaires contribue à assurer un apport suffisant en éléments nutritifs pour un état de santé optimal.

Principe de base du Guide alimentaire canadien

Le principe de base du Guide alimentaire canadien est la variété. En effet, comme chaque groupe alimentaire comporte son propre modèle des différents éléments nutritifs essentiels, un aliment ou même un groupe alimentaire en particulier ne suffit pas à fournir tous les éléments nutritifs nécessaires. De plus, certaines personnes sont incapables de consommer un ou plusieurs aliments d'un groupe en raison d'allergies ou de problèmes digestifs, d'un budget restreint, de besoins en calories, de la disponibilité des aliments, des goûts personnels ou de convictions religieuses ou philosophiques. Le Guide prend tous ces facteurs en compte et peut être adapté à différentes situations.

Le Guide alimentaire canadien ne comprend pas tous les types d'aliments (confiseries, boissons gazeuses, alcool, café, beurre, margarine, vinaigrettes, croustilles, etc.). Ces derniers ajoutent de la saveur et du plaisir à notre régime alimentaire et peuvent faire partie d'une alimentation saine et équilibrée. Toutefois, ces aliments sont généralement riches en gras et faibles en éléments nutritifs et doivent, selon les normes de nutrition canadiennes, être consommés avec modération.


Liens externes