Guysborough

Guysborough, municipalité rurale de la N-É.; pop. 403 (2011c), 428 (2006c), const. 1879. Situé sur la côte est, à 51 km de la levée de Canso.

Guysborough, municipalité rurale de la N-É.; pop. 403 (2011c), 428 (2006c), const. 1879. Situé sur la côte est, à 51 km de la levée de Canso, Guysborough a d'abord porté le nom de Chedabucto, du micmac Sedabooktook (« havre pénétrant vers l'intérieur ») et semble avoir été la « baie d'eau douce » dans laquelle le Portugais FAGUNDES a pénétré en 1520. Le poste de pêche de Nicolas DENYS, fondé en 1654 à Guysborough, employait 120 hommes vers 1657. Bergier, un marchand huguenot, y a construit et développé un poste de traite fortifié en 1682.

Le sort de la localité a souvent été incertain à cause de rivalités entre Français et des guerres contre l'Angleterre, comme celle au cours de laquelle sir William PHIPS a pris Chedabucto en 1690. Sept cents Acadiens y vivaient toujours quand neuf familles anglaises s'y sont établies en 1768. Des LOYALISTES, leurs anciens esclaves et des soldats licenciés sont arrivés après 1784 et ont renommé Chedabucto du nom de sir Guy CARLETON. Presque entièrement détruit par la violente tempête de vent d'octobre 1811, Guysborough a été rebâti et l'exploitation forestière ainsi que la construction navale lui ont apporté la prospérité au XIXe siècle. De nos jours, le village est le centre administratif du district municipal environnant.