Minutes du patrimoine

La série des Minutes du patrimoine est un projet commémoratif canadien bilingue qui présente des courts-métrages de 60 secondes, chacun dressant le portrait d'une personnalité ou racontant une page de l'histoire du Canada. Depuis ses débuts en 1991, la série est diffusée à la télévision et au cinéma et fait désormais partie intégrante de la culture canadienne.



Création et histoire

Charles Bronfman

Les premières Minutes du patrimoine sont créées à l'initiative du philanthrope Charles Bronfman. Découragé par l'ignorance de l'histoire canadienne révélée par un sondage national, Bronfman lance une série de capsules d'intérêt public à saveur historique. Conçues comme un publicité pour capter l'attention du public, les Minutes du patrimoine empruntent le style et la durée du message publicitaire, qu'on présenterait sous forme de récit.

Le célèbre communicateur canadien Patrick Watson est directeur artistique, scénariste et narrateur de la série initiale produite par Robert-Guy Scully pour la Fondation CRB. Les courts-métrages sont produits en anglais et en français à partir de 1991 et jusqu'au début des années 2000. Les treize premières vignettes sont diffusées sur CBC et Radio-Canada le 31 mars 1991 (les capsules en anglais sont animées par la tête d'affiche de CBC Wayne Rostad) et prennent la forme de jeux-questionnaires télévisés qui cherchent à éduquer la population canadienne sur son histoire en lui présentant des courts-métrages dramatiques dans un style divertissant.

En 1999, la Fondation CRB crée la Fondation Historica du Canada, qui renomme la série Minutes Historica et la poursuit quand elle fusionne avec l'Institut Dominion pour former l'Institut Historica-Dominion en 2009. Depuis leurs débuts, les Minutes ont reçu des fonds de plusieurs sources, dont Postes Canada, la Power Corporation du Canada et le gouvernement fédéral.

Visibilité

Minutes Set

Au cours des dix premières années, les Minutes du patrimoine sont régulièrement diffusées sur les grandes chaînes de télévision canadiennes. Étant donné la nature pédagogique et culturelle des Minutes, les réseaux ne sont pas payés pour les diffuser. Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes les désigne d'ailleurs comme une série dramatique contenant 150 % de crédits pour les diffuseurs, ce qui leur permet de satisfaire aux exigences en matière de contenu canadien.

Dès 1992 et pendant toute la première décennie de leur existence, les films sont également projetés sur les écrans de cinéma des Cineplex Odeon partout au pays. À la fin des années 1990, Universal Studios Home Video Canada inclut également les Minutes dans plusieurs de leurs sorties vidéo. En complément des Minutes du patrimoine, Historica a créé des séries thématiques comme Militaires, Héros et Symboles canadiens, Radio Minutes et Empreintes, ainsi qu'une bande dessinée, True North Comics, une série de livres réunissant des articles sur l'histoire canadienne publiés par Marsha Boulton intitulée Just a Minute (1994), et ses livres subséquents : Just Another Minute (1997) et Just a Minute More (1999).

Minutes du patrimoine

Minutes du patrimoine

La série des Minutes du patrimoine est un projet commémoratif canadien bilingue qui présente des courts-métrages de 60 secondes, chacun dressant le portrait d'une personnalité ou racontant une page de l'histoire du Canada. Depuis ses débuts en 1991, la série est diffusée à la télévision et au cinéma et fait désormais partie intégrante de la culture canadienne.

Création et histoire

Les premières Minutes du patrimoine sont créées à l'initiative du philanthrope Charles Bronfman. Découragé par l'ignorance de l'histoire canadienne révélée par un sondage national, Bronfman lance une série de capsules d'intérêt public à saveur historique. Conçues comme un publicité pour capter l'attention du public, les Minutes du patrimoine empruntent le style et la durée du message publicitaire, qu'on présenterait sous forme de récit.

Le célèbre communicateur canadien Patrick Watson est directeur artistique, scénariste et narrateur de la série initiale produite par Robert-Guy Scully pour la Fondation CRB. Les courts-métrages sont produits en anglais et en français à partir de 1991 et jusqu'au début des années 2000. Les treize premières vignettes sont diffusées sur CBC et Radio-Canada le 31 mars 1991 (les capsules en anglais sont animées par la tête d'affiche de CBC Wayne Rostad) et prennent la forme de jeux-questionnaires télévisés qui cherchent à éduquer la population canadienne sur son histoire en lui présentant des courts-métrages dramatiques dans un style divertissant.

En 1999, la Fondation CRB crée la Fondation Historica du Canada, qui renomme la série Minutes Historica et la poursuit quand elle fusionne avec l'Institut Dominion pour former l'Institut Historica-Dominion en 2009. Depuis leurs débuts, les Minutes ont reçu des fonds de plusieurs sources, dont Postes Canada, la Power Corporation du Canada et le gouvernement fédéral.

Visibilité

Au cours des dix premières années, les Minutes du patrimoine sont régulièrement diffusées sur les grandes chaînes de télévision canadiennes. Étant donné la nature pédagogique et culturelle des Minutes, les réseaux ne sont pas payés pour les diffuser. Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes les désigne d'ailleurs comme une série dramatique contenant 150 % de crédits pour les diffuseurs, ce qui leur permet de satisfaire aux exigences en matière de contenu canadien.

Dès 1992 et pendant toute la première décennie de leur existence, les films sont également projetés sur les écrans de cinéma des Cineplex Odeon partout au pays. À la fin des années 1990, Universal Studios Home Video Canada inclut également les Minutes dans plusieurs de leurs sorties vidéo. En complément des Minutes du patrimoine, Historica a créé des séries thématiques comme Militaires, Héros et Symboles canadiens, Radio Minutes et Empreintes, ainsi qu'une bande dessinée, True North Comics, une série de livres réunissant des articles sur l'histoire canadienne publiés par Marsha Boulton intitulée Just a Minute (1994), et ses livres subséquents : Just Another Minute (1997) et Just a Minute More (1999).

Culture populaire

La série des Minutes du patrimoine s'est forgé une place dans la culture populaire canadienne à un tel point qu'elles sont parodiées dans des émissions de télévision comme « This Hour Has 22 Minutes », « Royal Canadian Air Farce », « Rock et Belles Oreilles » et « The Rick Mercer Report ». Le Comedy Network diffuse également des parodies nommées « Sacrilege Moments » et maintes imitations et farces sont produites et mises en ligne par les internautes.

En 2012, Ipsos Reid mène un sondage auprès de 3 900 répondants au Canada afin de déterminer quelles sont les Minutes les plus populaires. En tête de liste viennent « Jackie Robinson » et « L'explosion d'Halifax » (ex æquo), puis « Jennie Trout », « Winnie » et « Laura Secord ».

Minutes du patrimoine, deuxième génération

En 2012, l'Institut Historica-Dominion (renommé Historica Canada en septembre 2013) lance une nouvelle série de Minutes du patrimoine. Les deux premières portent sur la guerre de 1812 et sont produites par Fifth Town Films. « Richard Pierpoint » (sorti en octobre 2012) raconte l'histoire de cet illustre loyaliste de race noire, tandis que « Hauteurs de Queenston » (publiée en juin 2013) relate les efforts des guerriers de la rivière Grand à la bataille de Queenston Heights. Ces deux Minutes du patrimoine sont financées par le Fonds de commémoration de la guerre de 1812 administré par le gouvernement du Canada. On peut les visionner en ligne, tout comme les premières Minutes du patrimoine (voir les liens ci-dessous).

En janvier 2013, Patrimoine canadien annonce que du financement sera accordé à la production de deux autres Minutes par l'Institut Historica-Dominion. Elles seront consacrées à deux pères de la Confédération, Sir John A. Macdonald et Sir George-Étienne Cartier, à l'occasion de leur 200e anniversaire de naissance.

Liste complète des Minutes du patrimoine

Le gardien de la paix

Les Vikings

John Cabot

Jacques Cartier

Jean Nicollet

Sirop

Gouverneur Frontenac

Laura Secord

Hart et Papineau

Étienne Parent

Baldwin et LaFontaine

Le gouvernement responsable

Les orphelins d'Irlande

Le chemin de fer clandestin

Joseph Cassavant

L'équipe du Paris

Le grand feu du Saguenay

Jennie Trout

Sitting Bull

Les Voltigeurs de Québec

Nitro

Joseph Tyrrell

Sir Sandford Fleming

Louis Riel

Sir Sandford Fleming

L'institutrice rurale dans l'Île

Les maisons de tourbe

Nellie McClung

Emily Murphy

L'hôpital de Myrnam

Sam Steele

Inukshuk

Stratford

J.S. Woodsworth

Le collège Frontière

Grey Owl

Superman

Agnes Macphail

L'Arrow d'Avro

Marshal McLuhan

Nat Taylor

Lucille Teasdale

Joseph-Armand Bombardier

La Bolduc

Wilder Penfield

Maurice « Rocket » Richard

Jackie Robinson

Paul-Émile Borduas

Jacques Plante

Expo 67

Emily Carr

Marconi

L'explosion d'Halifax

Le Bluenose

Maurice Ruddick

Basket-ball

Le chemin de la bravoure

Winnie

John McCrae

Pauline Vanier

Marion Orr

La pompe

Les sages femmes

Les drapeaux

John Humphrey

Le Réseau

Maple Leaf Gardens

La crête de Vimy

Osborn de Hong Kong

Mona Parsons

Andrew Mynarski

Tommy Prince

Juno Beach

De retour de la guerre

Dextraze au Congo

Richard Pierpoint

Hauteurs de Queenston

Minutes du patrimoine, deuxième génération

sir John A. Macdonald

Les deux premières portent sur la guerre de 1812 et sont produites par Fifth Town Films. « Richard Pierpoint » (sorti en octobre 2012) raconte l'histoire de cet illustre loyaliste de race noire, tandis que « Hauteurs de Queenston » (publiée en juin 2013) relate les efforts des guerriers de la rivière Grand à la bataille de Queenston Heights. Ces deux Minutes du patrimoine sont financées par le Fonds de commémoration de la guerre de 1812 administré par le gouvernement du Canada. On peut les visionner en ligne, tout comme les premières Minutes du patrimoine (voir les liens ci-dessous).

En janvier 2013, Patrimoine canadien annonce que du financement sera accordé à la production de deux autres Minutes par l'Institut Historica-Dominion. Elles seront consacrées à deux pères de la Confédération, Sir John A. Macdonald et Sir George-Étienne Cartier, à l'occasion de leur 200e anniversaire de naissance.