Hope

Hope, municipalité de district de la Colombie-Britannique; population 6185 habitants (recensement 2006); 6184 habitants (recensement 2001); fondée en 1992. Hope se trouve aux abords de la Transcanadienne, à 150 km à l'est de VANCOUVER. Elle est située sur la rive est du FLEUVE FRASER et est entourée de montagnes sur trois côtés

Hope, municipalité de district de la Colombie-Britannique; population 6185 habitants (recensement 2006); 6184 habitants (recensement 2001); fondée en 1992. Hope se trouve aux abords de la Transcanadienne, à 150 km à l'est de VANCOUVER. Elle est située sur la rive est du FLEUVE FRASER et est entourée de montagnes sur trois côtés. La jonction de la Transcanadienne et de la route provinciale 3 fait de Hope la porte d'entrée vers l'intérieur de la province.

Les colons commencent à s'installer en 1848-1849, quand la Compagnie de la Baie d'Hudson établit un poste à l'extrémité ouest de la route Brigade Trail à partir de Fort Kamloops (voir KAMLOOPS). Cette ville doit son nom à l'espoir (« hope » en anglais) de créer un chemin entièrement britannique entre Fort Kamloops et Fort LANGLEY.

La Royal Engineers trace l'emplacement de la ville en 1858, durant la ruée vers l'or, sur le littoral sablonneux du fleuve Fraser (voir RUÉE VERS L'OR DU FLEUVE FRASER). Christ Church, église construite en 1861, est la plus vieille église à être encore située sur son site d'origine dans la province; elle a été déclarée monument historique national en 1994. En 1860, Edgar DEWDNEY ouvre le premier sentier muletier vers l'est et lui donne son nom. Le Canadien Pacifique construit une gare à Hope en 1886, sur la voie principale, mais on devra attendre l'arrivée de l'automobile pour que le développement de la ville se poursuive. La localité est constituée en tant que village en 1929, puis en tant que ville en 1965. En 1992, la ville de Hope est fusionnée avec deux collectivités rurales voisines pour former le district de Hope.

Aujourd'hui, l'exploitation forestière, le tourisme et les services à la population constituent la base de l'économie du district. L'industrie minière de l'or, du nickel et du cuivre a joué un rôle important jusqu'à la fermeture de la dernière mine, en 1984. Parmi les attractions touristiques, il y a la Hope Slide, ouverte en 1965, le Coquihalla Canyon, Othello Tunnels et la vie sauvage du Manning Provincial Park. Hope se trouve à l'extrémité ouest de la ROUTE COQUIHALLA, même si la route contourne la ville.