Howard, John Georg

Un des architectes les plus occupés de la ville, il conçoit de nombreux bâtiments privés et publics.
Un des architectes les plus occupés de la ville, il conçoit de nombreux bâtiments privés et publics.
High Park (Toronto)
Le parc fut légué à la ville par l'architecte John Howard (Corel Professional Photos).
Colborne Lodge
Colborne Lodge, Toronto, 1836, est un exemple de ce qui reste du mouvement pittoresque, avec sa véranda, ses cheminées et son cadre agréable (photo de James Marsh).

Howard, John Georg

John George Howard, né John Corby, architecte, arpenteur, artiste (Bengeo, Angl., 27 juill. 1803 -- Toronto, 3 févr. 1890). Dès son arrivée d'Angleterre en 1832, Howard connaît une carrière prospère, surtout à Toronto, comme architecte, arpenteur et artiste. Il peint de délicates aquarelles (il en subsiste de nombreuses), joue un rôle de premier plan dans la mise sur pied de la Toronto Society of Artists en 1834 et enseigne le dessin au Upper Canada College de 1833 à 1856. Il obtient de nombreux contrats pour l'amélioration des rues après la constitution de la ville de Toronto en 1834 et est arpenteur municipal de 1843 à 1855.

Un des architectes les plus occupés de la ville, il conçoit de nombreux bâtiments privés et publics. Sa réalisation la plus importante est le Provincial Lunatic Asylum (1845-1849, démoli en 1976), mais on se souvient surtout de lui pour le legs de son domaine, High Park, et de sa résidence, Colborne Lodge, à la ville.