Institut national de recherche sur les eaux

L'Institut national de recherche sur les eaux (INRE), qui a son siège au CENTRE CANADIEN DES EAUX INTÉRIEURES, est une direction générale du Service de la conservation de l'environnement d'Environnement Canada.

Institut national de recherche sur les eaux

L'Institut national de recherche sur les eaux (INRE), qui a son siège au CENTRE CANADIEN DES EAUX INTÉRIEURES, est une direction générale du Service de la conservation de l'environnement d'Environnement Canada. L'Institut, qui est l'établissement de recherche le plus important au Canada dans le domaine des eaux douces, compte parmi son personnel de plus de 300 employés : des spécialistes de l'écologie aquatique, des hydrologues, des toxicologues, des spécialistes en géographie physique, des modélisateurs, des limnologues, des chimistes de l'environnement, des techniciens de recherche, et des experts qui relient les sciences de l'eau à la politique de l'environnement.

L'INRE possède d'importantes installations à Burlington (Ont.) et à Saskatoon (Sask.), ainsi que des bureaux faisant partie de son réseau à Victoria (C.-B.), à Fredericton (N.-B.) et à Gatineau (Qc). En collaboration avec les communautés scientifiques du Canada et du monde entier, l'INRE est responsable d'un programme général de recherche-développement en sciences aquatiques, basé sur les écosystèmes, en vue de la création et du partage des connaissances scientifiques nécessaires pour résoudre les problèmes environnementaux qui intéressent le Canada à l'échelle régionale, nationale et internationale, et pour assurer la durabilité de nos ressources naturelles et de nos ÉCOSYSTÈMES d'eaux douces (voir aussi POLLUTION DE L'EAU).

L'INRE contribue à la réalisation de ses programmes par l'intermédiaire d'un certain nombre de directions qui s'occupent plus particulièrement des impacts sur les écosystèmes aquatiques, de la protection et de la gestion de ces écosystèmes, de la surveillance, de la liaison scientifique et du soutien à la recherche. Il comprend aussi le Laboratoire national des essais environnementaux (LNEE) et (depuis 1974) le bureau du volet eau du Système mondial de surveillance de l'environnement (GEMS/EAU), programme multidisciplinaire des Nations Unies qui se penche sur les problèmes de la qualité de l'eau douce dans le monde.

Outre qu'il héberge des projets de recherche d'envergure mondiale, l'Institut possède des stations de recherche plus modestes situées aux quatre coins du Canada : depuis les sites reculés du vaste delta du Mackenzie, dans les Territoires du Nord-Ouest, jusqu'au secteur riverain de Toronto, depuis les terres agricoles de la Saskatchewan et de l'Ontario jusqu'aux lacs isolés des régions subarctiques, de même que dans des parcs nationaux et jusqu'à des stations d'épuration des eaux usées.


En savoir plus