Ishu Patel



Ishu Patel

Ishu Patel, animateur-graphiste, instructeur (Jalsan, Inde, 20 avril 1942). Ishu Patel obtient un baccalauréat en beaux-arts de l'Université Maharaja Sayajirao à Baroda en 1963. Il continue ses études universitaires en communication visuelle au National Institute of Design à Abmedabad et poursuit des études avancées en graphisme à Bâle, en Suisse. Grâce à une bourse de la Fondation Rockefeller, il découvre un milieu de travail convivial à l'OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA (ONF) au début des années 1970. C'est là qu'il crée les mondes abstraits d'une brillante succession de films à l'aide de perles, d'arrière-plans de conception très élaborée et de formes en pâte à modeler posées sur décors de fond rétroéclairés.

Que ce soit dans son premier film pour l'ONF, How Death Came to Earth, inspiré de mythes indiens sur la création, dans The Bead Game (1977; Histoire de perles), où des milliers de perles sont laborieusement agencées et manipulées pour créer des formes constamment en mouvement (en nomination aux Oscars dans la catégorie courts métrages d'animation; prix BAFTA du court métrage de fiction), dans Afterlife (1978; Après la vie), qui propose une vision impressionniste de la mort (Canadian Film Award; Grand Prix du Festival des films du monde de Montréal dans la catégorie court métrage) ou dans Divine Fate (1993; v.f. Destin divin) et The Tibetan Book of the Dead: The Great Liberation (1994), Ishu Patel poursuit sans relâche son idéal d'animer des concepts et des contes religieux ou mythiques d'une beauté et d'une élégance remarquables.

Paradise (1984; v.f. Paradis), animé avec George Ungar, qui demeure son chef-d'œuvre, est un film d'animation d'une étonnante beauté. Il allie papiers découpés, surimpressions photographiques multiples et décors de fonds rétroéclairés pour raconter une fable dont la morale est simple mais forte. Dans le palais de cristal d'un empereur vit un oiseau au plumage spectaculaire. Dans le jardin du palais, un oiseau au plumage noir l'observe envieusement et s'efforce de devenir aussi attrayant que lui, mais il finit par découvrir qu'une cage dorée ne remplacera jamais la liberté des cieux. Le film est en nomination aux Oscars en tant que meilleur court métrage d'animation, reçoit le prix Silver Bear du meilleur court métrage au Festival international de Berlin et le prix du Jury au Festival international du film d'animation d'Annecy, en France.

En plus de travailler pour l'ONF, Ishu Patel produit des films d'animation pour NHK du Japon et Channel Four de Grande-Bretagne. Il est aussi le créateur des segments animés en langue française de l'émission pour enfants Sesame Street (v.f. Rue Sésame), qui reste longtemps à l'antenne. Après son départ de l'ONF, Ishu Patel obtient un poste en tant que professeur permanent et enseigne l'animation expérimentale à l'université de Californie à Los Angeles en plus d'ouvrir son propre studio au Canada.