Jack Hodgins

Jack Stanley Hodgins, romancier et nouvelliste (Comox, C.-B., 3 oct. 1938). L'île de Vancouver est à la fois le domicile de Jack Hodgins et son paysage fictionnel.

Hodgins, Jack
La majorit\u00e9 des romans de Hodgins mettent en sc\u00e8ne des personnages inspir\u00e9s de son enfance sur l'\u00eele de Vancouver (avec la permission du Old Masters Studio Ltd., Victoria).

Jack Stanley Hodgins, romancier et nouvelliste (Comox, C.-B., 3 oct. 1938). L'île de Vancouver est à la fois le domicile de Jack Hodgins et son paysage fictionnel. Il grandit dans le hameau de Merville dans la vallée de Comox. Hodgins fréquente l'Université de la Colombie-Britannique où il rencontre le poète Earle Birney. Il enseigne à l'école secondaire de Nanaimo pendant dix-huit ans avant de devenir écrivain à temps plein. Hodgins est écrivain résident dans plusieurs universités partout au Canada et donne des conférences dans de nombreux pays partout dans le monde, y compris l'Espagne, la Finlande, l'Australie et le Japon. Hodgins enseigne la création littéraire à l'Université de Victoria de 1984 à sa retraite en 2002 et il publie un guide très connu pour écrire de la fiction, A Passion for Narrative (1993).

Comme son premier recueil de nouvelles, Spit Delaney's Island (1976), bon nombre des œuvres de Hodgins mettent en scène des personnages qui s'inspirent de l'enfance de l'auteur dans l'île de Vancouver. Il les veut excentriques, mais réalistes, et les fait évoluer dans des situations difficiles de la vie décrites dans un style alerte. Spit Delaney's Island est en nomination pour un prix du Gouverneur général et remporte le Eaton's BC Book Prize. Beaucoup des personnages présentés dans ce livre reviennent dans son recueil de 1981, The Barclay Family Theatre. Trois histoires tirées de ces recueils, adaptées pour le théâtre par Hodgins, sont la base d'un opéra composé par Christopher Donnison, qui a été présenté pour la première fois à Victoria en 2001.

Les fictions de Hodgins, même si elle sont parfois expérimentales, témoignent d'un amour pour la narration. The Invention of the World est publié en 1977 et remporte le Gibson's First Novel Award. Hodgins privilégie le réalisme magique et les grandes légendes pour relater l'histoire de Donal Kenealy, un chef religieux charismatique qui, au même titre que le tristement célèbre Brother Twelve forme une colonie sur l'île de Vancouver. Les personnages plus grands que nature et les situations surréalistes abondent également dans The Resurrection of Joseph Bourne pour lequel Hodgins remporte le Prix du Gouverneur général en 1979. En 1983, Hodgins publie Beginnings : samplings from a long apprenticeship : novels which were imagined, written, re-written, rejected, abandoned, and supplanted.

Hodgins remporte un Prix des écrivains du Commonwealth pour son roman suivant, The Honorary Patron (1987). Le protagoniste est le professeur Jeffrey Crane qui revient chez lui sur l'île de Vancouver, après avoir passé de nombreuses années au loin pour diriger un Festival Shakespeare. Hodgins fait un retour sur Victoria dans les années 1880 pour son roman historique Innocent Cities (1990). The Macken Charm (1995) se concentre sur la famille très élargie des Macken que les lecteurs ont déjà rencontrée dans les recueils de nouvelles de Hodgins. The Macken Charm, dont l'intrigue débute dans les années 1950, est également le premier de ce que Hodgins appelle les romans de Portuguese Creek dont l'intrigue se déroule à Waterville, une communauté fictive modelée sur Merville, la ville natale de Hodgins située sur l'île de Vancouver. Broken Ground (1998) relate l'histoire de la fondation de Portuguese Creek dans les années 1920 par des anciens combattants de la Première Guerre mondiale. Broken Ground remporte le Ethel Wilson Fiction Prize et est en nomination pour l'IMPAC Dublin Literary Prize.

Distance (2003), se déroule également en partie à Portuguese Creek bien que l'action se situe aussi à Ottawa et dans l'intérieur de l'Australie. Comme le titre le suggère, Distance est un récit se déroulant sur des routes qui décrit le voyage épique à la fois géographique et psychologique d'un homme d'affaires d'âge moyen d'Ottawa et de son père âgé originaire de Portuguese Creek. Hodgins publie son troisième recueil de nouvelles, Damage Done by the Storm, en 2004.

En plus de sa fiction, Hodgins écrit également un livre pour enfants intitulé Left Behind in Squabble Bay (1998) et le livre de voyage Over Forty in Broken Hill (1992) qui traite de l'intérieur de l'Australie. Les personnages et les paysages australiens sont présents dans plusieurs de ses œuvres, et Hodgins se voit décerner le Prix Canada-Australie en 1986.

Hodgins reçoit son premier doctorat honorifique de son alma mater, l'Université de la Colombie-Britannique; à l'occasion de son 75e anniversaire, Hodgins est aussi reconnu comme l'un des « 75 diplômés les plus distingués » de l'université. Hodgins est le sujet du film de l'ONF Jack Hodgins' Island, et il est membre de la Société royale du Canada. En 2006, Hodgins reçoit la Médaille du Lieutenant gouverneur en reconnaissance de l'excellence en littérature et le Terasen Lifetime Achievement Award pour sa carrière exceptionnelle dans le domaine de la littérature en Colombie-Britannique.

En savoir plus // Jack Hodgins

Lecture supplémentaire

  • J.R. (Tim) Struthers, ed, On Coasts of Eternity: Jack Hodgins' Fictional Universe (1996); Annika Hannan, ed, Jack Hodgins: Essays on His Works (2007).