Brian Jackson

(Anthony) Brian Jackson. Chef de choeur et d'orchestre, organiste, pianiste (Penzance, Cornwall, Angl., 26 décembre 1943, naturalisé canadien 1974). F.R.C.O. 1964, A.R.C.M. 1964, B.A. musique (Oxford) 1965, M.A. (ibid.) 1968.

Brian Jackson

(Anthony) Brian Jackson. Chef de choeur et d'orchestre, organiste, pianiste (Penzance, Cornwall, Angl., 26 décembre 1943, naturalisé canadien 1974). F.R.C.O. 1964, A.R.C.M. 1964, B.A. musique (Oxford) 1965, M.A. (ibid.) 1968. Élevé en Angleterre, il commença à donner des concerts de piano à 6 ans et d'orgue à 12 ans; plus tard, il dirigea des chorales et des orchestres et fut réalisateur à la BBC (1965-68). S'étant fixé au Canada en 1968, il fut o. m. c. à l'église anglicane Saint John's de Peterborough, Ont. (1968-71), chef de l'OS de Peterborough (1968-72) et professeur à l'Université Trent. Il étudia la direction d'orchestre (1971-73) avec Hans Swarowsky à Vienne, Richard Lert à Los Angeles et, Karel Ančerl et Victor Feldbrill à Toronto. Lauréat du prix Heinz Unger en 1972, il passa les années 1973 à1977 à Montréal (sauf l'année 1975 où, grâce à une bourse du CAC, il s'en fut travailler la direction d'orchestre à Detmold, en Allemagne de l'Ouest); il y fut dir. mus. à l'église Erskine and American et professeur à l'Université Concordia et à l'Université McGill. Puis, il s'établit à London, Ont., où il fut chef d'orchestre adj. de l'OS de London (Orchestra London Canada) de 1977 à 1981, dir. du choeur Pro Musica de London et professeur à l'Université de Western Ontario. Il dirigea également l'International Symphony de Sarnia et Port Huron (1978-82). Fixé à Kingston, Ont., en 1982, il occupa les postes de chef de l'Orchestre symphonique de Kingston (1982-91), dir. de la Kingston Choral Society (1982 -) et des Pro Arte Singers (1983-87), et prof. de direction d'orchestre à l'Université Queen's (1984 -). Il dirigea l'Ontario Youth Choir en 1985 et fut maintes fois chef invité, notamment de Symphony Nova Scotia, de l'OCNA, du TS, de l'Orchestre symphonique de Winnipeg, de l'Orchestre symphonique de Vancouver, du Toronto Operetta Theatre et du festival Quinte Summer Music.