Jalna

Jalna, roman de Mazo de la Roche (Toronto, Boston et Londres, 1927), le premier de 16 volumes consacrés à la saga de la famille Whiteoak, joue un rôle déterminant dans la carrière littéraire de Mazo de la Roche.
Jalna, roman de Mazo de la Roche (Toronto, Boston et Londres, 1927), le premier de 16 volumes consacrés à la saga de la famille Whiteoak, joue un rôle déterminant dans la carrière littéraire de Mazo de la Roche.


Mazo de la Roche, écrivaine

Jalna, roman de Mazo de la Roche (Toronto, Boston et Londres, 1927), le premier de 16 volumes consacrés à la saga de la famille Whiteoak, joue un rôle déterminant dans la carrière littéraire de Mazo de la Roche. Dans ce roman, apparaît clairement le génie de conteur de l'auteure qui, à travers des intrigues complexes invraisemblables, entraîne le lecteur dans l'univers de personnages fascinants. Jalna a été décrié comme un feuilleton sentimental ou encore une « fantaisie du Haut-Canada » appartenant à une littérature d'évasion, jugement qui comporte une part de vérité. Les Whiteoak sont, certes, un mélange peu vraisemblable de romantisme et d'impérialisme colonial. Le domaine de Jalna représente de façon trop évidente le rêve d'un manoir de campagne à l'anglaise, transféré tel quel en Ontario. La symétrie des intrigues amoureuses (et des noms) de Renny et Alayne, d'Eden et de Pheasant préfigurent le mélodrame télévisé As the World Turns. N'empêche, Jalna continue de fasciner les lecteurs de générations successives, non seulement en anglais, mais aussi en traduction, dans des langues aussi diverses que le français, l'allemand, le suédois, le danois, le norvégien, le tchèque, le polonais, le finnois et le portugais.


En savoir plus // Mazo de la Roche

//