Eayrs, James George

James George Eayrs, politicologue et professeur (Londres, Angl., 13 oct. 1926). Après des études à l'U. de Toronto, à l'U. Columbia et à la London School of Economics, le professeur Eayrs occupe la chaire Eric Dennis Memorial de science politique et d'administration publique à l'U. Dalhousie.

Eayrs, James George

James George Eayrs, politicologue et professeur (Londres, Angl., 13 oct. 1926). Après des études à l'U. de Toronto, à l'U. Columbia et à la London School of Economics, le professeur Eayrs occupe la chaire Eric Dennis Memorial de science politique et d'administration publique à l'U. Dalhousie. Il enseigne à l'U. de Toronto de 1952 à 1980 et à l'U. Dalhousie de 1980 à 1992, et est rédacteur en chef de l'International Journal de 1959 à 1984.

Écrivain au style superbe et pionnier influent dans l'étude de la politique étrangère et de défense du Canada au XXe siècle, ses principales publications scientifiques sont The Art of the Possible (1961) et In Defence of Canada (5 vol., 1964-1983). Sa réputation hors du milieu universitaire repose sur ses articles journalistiques controversés et ses commentaires publics sur les affaires canadiennes et internationales dont on a réuni une sélection dans Northern Approaches (1961), Minutes of the Sixties (1968) et Greenpeace and her Enemies (1973).

Dans ses premiers articles, il prend position pour l'OTAN et manifeste une sympathie libérale envers les États-Unis dans la guerre froide. En revanche, dans les années 60 et 70, il s'oppose à l'OTAN, préconise la neutralité canadienne et critique sévèrement les diplomates et la diplomatie. Il reçoit le PRIX MOLSON en 1984.