Jazz City

Jazz City (Jazz City International Jazz Festival, 1980-90; du Maurier Ltd. Jazz City, 1991 -). Festival fondé par l'Edmonton Jazz Society en 1980 sous la direction de Marc Vasey, en réponse à une initiative d'Alberta Culture, à l'occasion du 75e anniversaire de la province.

Jazz City

Jazz City (Jazz City International Jazz Festival, 1980-90; du Maurier Ltd. Jazz City, 1991 -). Festival fondé par l'Edmonton Jazz Society en 1980 sous la direction de Marc Vasey, en réponse à une initiative d'Alberta Culture, à l'occasion du 75e anniversaire de la province. Auparavant, l'Edmonton Jazz Society, créée en 1973, avait parrainé des concerts de jazz isolés. L'administration du festival fut confiée en 1984 à un nouvel organisme sans but lucratif, la Jazz City Festival Society. Au cours de la première saison, du 17 au 24 août 1980, on présenta 20 concerts au Northern Alerta Jubilee Auditorium et au Shoctor Theatre. C'est à ce dernier établissement (qui fait partie du complexe Citadel) que se tinrent la plupart des événements du festival jusqu'en 1984; il fut supplanté en 1985 par le MacLab Theatre du complexe Citadel, puis par la salle de bal du Chateau Lacombe, et enfin par la salle de bal de l'hôtel Westin en 1991. Le Centennial Library Theatre a également accueilli des ateliers et des concerts. D'autres salles ont été utilisées selon les besoins, et le festival a présenté des spectacles dans des clubs locaux (notamment au Sidetrack Café) et des concerts gratuits en plein air au Sir Winston Churchill Park. En 1985, la Yardbird Suite (réouverte à l'année par l'Edmonton Jazz Society en septembre 1984, et baptisée d'après le nom d'une série de clubs gérés par des musiciens à Edmonton à la fin des années 1950 et au début des années 1960) devint une adresse importante du festival. En 1986, le festival déplaça ses activités de la mi-août à la fin juin-début juillet, et élargit son calendrier à 10 jours. En 1990, il présentait environ 140 concerts et spectacles de clubs (dont plus de 90 gratuits) donnés par quelque 350 musiciens de 9 pays. On estimait le public à 126 000 personnes. Sous la direction de Vasey, le festival proposa d'abord une vision du jazz résolument contemporaine. Avec l'apparition de Westcan Jazz en 1987 (voir Festivals de jazz), Vasey commença à collaborer avec d'autres festivals de l'Ouest canadien, et la programmation de Jazz City devint plus variée et plus éclectique. Jazz City fut éventuellement éclipsé à divers niveaux par les festivals de Montréal, de Vancouver et de Toronto, mais il fut le premier festival canadien des années 1980 à acquérir un statut international.


Lecture supplémentaire

  • Levesque, Roger. 'Jazz City comes of age,' Jazzette, 1989 Jazz City program