Jeff Healey

Norman Jeffrey Healey, guitariste, chanteur, compositeur, trompettiste, tromboniste, clarinettiste (né le 25 mars 1966 à Toronto, en Ontario; décédé le 2 mars 2008 à Toronto).

Norman Jeffrey Healey, guitariste, chanteur, compositeur, trompettiste, tromboniste, clarinettiste (né le 25 mars 1966 à Toronto, en Ontario; décédé le 2 mars 2008 à Toronto). Réputé pour sa technique phénoménale et sa voix soul, Jeff Healey était l'un des meilleurs musiciens de blues rock au monde. Il est reconnu pour son tube « Angel Eyes » et pour son style unique à la guitare, qu'il joue à plat sur ses cuisses. Aveugle dès l'âge d'un an, il commence à jouer de la guitare à trois ans. Il a atteint la renommée internationale au début de la vingtaine vendant plus de quatre millions d'albums à travers le monde à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Également très respecté à titre d'amoureux du jazz et en tant que trompettiste, il a animé My Kinda Jazz, sur les ondes de la radio de la CBC et a lancé trois albums d'airs de jazz américain traditionnel avant qu'un cancer ne l'emporte à 41 ans. Mis en nomination pour onze prix Juno et deux Grammys, il a remporté le Juno de 1990 remis à l'artiste de l'année, en plus de recevoir une licence honorifique du Conservatoire royal de musique et un prix Maple Blues pour l'ensemble de ses réalisations. Il a été intronisé dans l'Allée des célébrités canadiennes le 18 octobre 2014.

Jeunesse

Adopté alors qu'il n'a que quatre mois, Jeff Healey grandit à Etobicoke, en banlieue de Toronto. Le rétinoblastome, rare forme de cancer de l'oeil, le rend aveugle avant même qu'il n'atteigne l’âge d'un an. À huit mois, on lui enlève les yeux pour les remplacer par des prothèses oculaires. Il commence à jouer de la guitare à trois ans, qu'il apprend d'abord de façon autodidacte. Il développe rapidement un style inusité, similaire à celui de Fred McKenna, où il place son instrument à plat sur ses cuisses et presse les cordes par dessus, comme on joue d'une guitare lap steel.

Il fréquente un pensionnat pour aveugles de la première à la septième année. Dans sa jeunesse il joue de la musique country, du jazz, du rock et du reggae. À 13 ans, il commence à jouer au sein de groupes rock, notamment au sein de groupes éphémères de Toronto comme Blue Direction. En 1983 et 1984, alors qu'il fréquente l'Etobicoke Collegiate et joue dans l'orchestre senior, il est nommé au Canadian Stage Band All Stars.

Début de carrière

À 19 ans, Jeff Healey jouit déjà d'une réputation de prodige du blues rock à Toronto. En juillet 1985, il est invité à se joindre sur scène au musicien de blues américain légendaire Albert Collins et à Stevie Ray Vaughn (qui deviendra par la suite un ami intime) au Albert's Hall, destination jazz de Toronto. Inspiré par le blues rock des années 1960 à la Jimi Hendrix et à la Eric Clapton, il forme The Jeff Healey Band à la fin de 1985 en compagnie du bassiste Joe Rockman et du batteur Tom Stephen. Le trio fait plusieurs tournées dans les bars à travers le Canada. En 1986, ils font la première partie du groupe The Band et attirent l'attention de l'industrie l'année suivante grâce à leur premier simple « See the Light », lancé indépendamment.

The Jeff Healey Band

En 1988, The Jeff Healey Band décroche un contrat avec la compagnie de disques Arista et fait une entrée remarquable sur la scène internationale avec son premier album intitulé See the Light (1988), lancé lors d'un spectacle à guichets fermés au Marquee Club de Londres, en Angleterre. Le groupe se produit aussi lors d'émissions de télévision américaines comme Late Night with David Letterman et The Tonight Show. La chanson « Angel Eyes », écrite par le rockeur-roots John Hiatt, remporte un vif succès. Elle atteint la 5e position au palmarès Billboard Hot 100 et la 16e position au palmarès canadien des simples. Tout aussi populaire, « Confidence Man » monte en 11e position au palmarès Billboard Mainstream Rock. L'éblouissante virtuosité de Jeff Healey est particulièrement bien illustrée par la chanson « Hideaway », qui est nommée aux prix Grammy de 1989 dans la catégorie de la meilleure performance de rock instrumental. L'ascension rapide du groupe leur permet de participer au film Road House (1989), mettant en vedette Patrick Swayze, dans le rôle du groupe maison. Quatre de leurs chansons font aussi partie de la trame sonore du film.

Le trio poursuit sa tournée internationale et ajoute le Japon et l'Australie à son itinéraire en 1989. La même année, See the Light remporte le prix Edison, aux Pays-Bas, du meilleur enregistrement par un groupe rock étranger et Jeff Healey est nommé aux prix Juno dans la catégorie de l'interprète masculin le plus prometteur. See the Light est certifié triple platine au Canada (100 000 d'exemplaires vendus) et aux États-Unis (un million d'exemplaires vendus). En 1990, l'album est nommé aux prix Juno dans la catégorie de l'album de l'année et le groupe remporte le prix Juno de l'artiste de l'année et le prix récompensant les meilleures ventes par un artiste canadien aux World Music Awards. Depuis, See the Light s'est écoulé à plus de deux millions d'exemplaires à travers le monde.

L'album suivant du groupe, Hell to Pay (1990), est aussi un franc succès. Il s'écoule à plus de 200 000 exemplaires au Canada et à plus de deux millions d'exemplaires ailleurs dans le monde. Mettant en vedette George Harrison, Jeff Lynne, Mark Knopfler, Paul Shaffer et Bobby Whitlock, l'album comprend « I Think I Love You Too Much » et « How Long Can a Man Be Strong », deux simples ayant atteint le Top 10 canadien, et une interprétation de « While My Guitar Gently Weeps », de George Harrison, qui se hisse au Top 40 au Canada et s'inscrit au palmarès au Royaume-Uni.

À la même époque, Jeff Healey fonde Forte Records and Productions, sa compagnie de disque jumelée à un studio d'enregistrement. Amanda Marshall est l'une des premières artistes qu'il met sous contrat. Tom Stephen sera éventuellement son gérant.

En 1992, le groupe lance Feel This, auquel participent Molly Johnson et Paul Shaffer. Les simples « Cruel Little Number » et « Lost in Your Eyes », reprise d'une chanson de Tom Petty à ses débuts, entrent au Top 20 au Canada et permettent à l'album d'être certifié platine au pays. En 1995, le groupe lance Cover to Cover, qui marque un retour aux sources en reprenant certains de leurs morceaux favoris de blues et de rock. Plus tard la même année, le groupe quitte l'étiquette Arista. En 1996, il est nommé aux prix Grammy dans la catégorie de la meilleure performance rock instrumental pour leur reprise de « Shape of Things », des Yardbirds.

Le dernier album du trio, Get Me Some (2000), est suivi en 2002 d'un album enregistré devant public intitulé Live at Montreux 1999. Le DVD du concert est certifié or au Canada. Deux coffrets sont lancés par la suite. Le premier, Full Circle: The Live Anthology (2011), est un coffret de trois disques compacts comprenant leurs prestations au Festival de jazz de Montréal de 1989, au Festival St.Gallen OpenAir de 1991 et lors d'un spectacle au Hard Rock Café de Toronto en 1995. Le second, As The Years Go Passing By: Live in Germany 1989-1995-2000 (2013), comprend de nombreux enregistrements inédits. House on Fire, une collection de curiosités et de démos enregistrés en studio pendant l'enregistrement de Feel This et de Cover to Cover, est lancé en 2013, suivi de Live at the Horseshoe Tavern 1993 en 2014.

Carrière jazz

En 2001, Jeff Healey ouvre Healey's, une boîte de nuit située à Toronto. Celle-ci déménage plus tard dans un plus grand local au coeur du quartier du divertissement au centre-ville et adopte le nom de Jeff Healey's Roadhouse. Jeff Healey se produit régulièrement aux deux endroits. À l'exception d'une prestation avec Sass Jordan au concert-bénéfice Molson Canadian Rocks for Toronto “SARStock”, en juillet 2003, il s'éloigne du blues rock au début des années 2000 pour se consacrer au jazz. Il met sur pied le groupe Jeff Healey & The Jazz Wizards et enregistre trois albums de jazz traditionnel : Among Friends (2002), Adventures in Jazzland (2006) et It's Tight Like That (2006), sur lesquels il joue de la trompette, du trombone et de la guitare.

Décès et albums posthumes

Jeff Healey planifiait partir en tournée européenne avec The Jazz Wizards en avril 2008. Toutefois, il combattait un cancer depuis trois ans. La maladie, qui, de ses jambes, s'était répandue à ses poumons, l'emporte de 2 mars. Son héritage est célébré à Toronto lors de deux concerts-bénéfices destinés à lui rendre hommage. Sont présents des artistes avec qui il avait joué et qu'il avait inspirés, notamment Randy Bachman, David Wilcox, Alannah Myles, Jack Bruce, du groupe Cream et Ian Gillan, du groupe Deep Purple.

Le premier album de blues rock en huit ans de Healey, Mess of Blues (2008), est lancé peu après sa mort. Celui-ci est nommé aux prix Juno dans la catégorie de l'album blues de l'année. Songs from the Road, un album complémentaire comprenant des chansons enregistrées devant public en Norvège, en Angleterre et à Toronto, est lancé à l'été 2009.

Jeff Healey enregistre Last Call, son dernier album jazz, principalement seul dans les mois qui précèdent sa mort. Lancé en avril 2010, l'album est nommé aux prix Juno en 2011 dans la catégorie de l'album de jazz vocal de l'année. Un DVD intitulé Beautiful Noise, tourné lors d'un concert de Jeff Healey and The Jazz Wizards, est lancé au même moment.

Style musical

Le magazine Guitar Player décrit comme suit, en 2007, la grande polyvalence de Jeff Healey : « Jeff Healey est peut-être le seul à pouvoir jouer à la fois du jazz d'avant-guerre de Louis Armstrong à la trompette et du blues rock électrique lourd de ZZTop à la guitare ». Aussi, le magazine loue ses « bends et vibratos incroyablement fluides ».

Jeff Healey signe ses plus grands succès avec des ballades populaires relativement conventionnelles (« Angel Eyes », « How Long Can a Man Be Strong » et « Lost in Your Eyes ») et avec des pièces décidément rock (« I Think I Love You Too Much », « Cruel Little Number » et « I Got a Line on You »). Selon Stephen Thomas Erlewine, critique au site Web AllMusic, « son matériel était surtout composé de blues rock standard créé pour des albums qui ne laissaient que peu de place à l'improvisation, mais lorsqu'il se laissait aller, ses prouesses instrumentales étaient phénoménales ».

Collectionneur d'albums et animateur de radio

Amoureux du jazz, Jeff Healey était un fervent collectionneur d'albums. Au moment de sa mort, il avait amassé plus de 30 000 disques 78 tours. À une reprise, il se décrit comme « un musicologue qui a la chance d'avoir du talent musical » (Guitar Player, 2007). En 1988, il commence à partager sa collection et ses connaissances des enregistrements jazz de la première heure dans la première émission radio qu'il anime à CIUT, station de l'Université de Toronto. En 1991, il commence à animer l'émission nationale My Kinda Jazz, sur les ondes de la radio de la CBC. Cette émission migre plus tard vers les ondes de la station JAZZ.FM91, qui a continué à diffuser des épisodes de l'émission après la mort de Jeff Healey.

Honneurs et importance

Reconnu comme l'un des plus grands guitaristes de blues rock au monde, Jeff Healey a fait des tournées et joué avec des artistes comme Buddy Guy, B.B. King, Stevie Ray Vaughn, Eric Clapton, ZZ Top, Bonnie Raitt, The Rolling Stones et The Allman Brothers Band. En 1990, il est élu meilleur nouveau guitariste et meilleur nouveau talent à la suite d'un sondage effectué auprès des lecteurs du magazine Guitar Player.

Jeff Healey est décoré de nombreux honneurs, notamment une licence honorifique du Conservatoire royal de musique reconnaissant sa vaste connaissance de la musique jazz classique et un doctorat honorifique en lettres de l'Université McMaster. En 2009, il est intronisé au Temple de la renommée Terry Fox par la Canadian Foundation for Physically Disabled Persons pour « sa contribution ayant permis d'enrichir la qualité de vie des personnes vivant avec un handicap ». À Etobicoke, le parc Woodford, où Jeff Healey jouait lorsqu'il était enfant et où il a plus tard joué avec ses deux enfants, est rebaptisé Jeff Healey Park en 2011.

Une version de cet article est parue originalement dans l’Encyclopédie de la musique au Canada.

Prix

Toronto Music Awards

Meilleur nouveau groupe (The Jeff Healey Band) (1987)

Meilleur nouveau guitariste (1987)

Prix du maire (The Jeff Healey Band) (1989)

Meilleur guitariste de Toronto (1989)

Meilleur groupe de Toronto s'étant distingué sur la scène internationale (The Jeff Healey Band) (1989)

Meilleur Guitariste (1990)

CASBY Awards

Meilleur interprète masculin (1989)

Album de l'année (See the Light) (1989)

Simple de l'année (“Angel Eyes”) (1989)

Meilleur groupe de blues (The Jeff Healey Band), Q107 Rock Awards (anciennement les CASBY Awards) (1993)

Autres

Prix d'excellence internationale de Billboard (The Jeff Healey Band), Billboard Magazine (1989)

Meilleur groupe rock étranger (The Jeff Healey Band), prix Edison, Pays-Bas (1989)

Artiste de l'année (The Jeff Healey Band), COCA (Canadian Organization of Campus Activities) Awards (1989)

Interprète masculin de l'année, Music Express Awards (1989)

Meilleure performance sur scène de l'année (The Jeff Healey Band), Music Express Awards (1989)

Meilleures ventes par un artiste canadien (The Jeff Healey Band), World Music Awards (1990)

Artiste canadien de l'année (The Jeff Healey Band), prix Juno (1990)

Meilleure vidéo de l'année par un groupe (The Jeff Healey Band), MuchMusicCanadian Music Video Awards (1990)

Meilleur guitariste de blues, Guitar Player Magazine Reader's Poll (1990)

Meilleur nouveau talent, Guitar Player Magazine Reader's Poll (1990)

Groupe blues de l'année (The Jeff Healey Band), Jazz Report Awards (1993)

Prix Blues with a Feeling pour l'ensemble de ses réalisations, Maple Blues Awards (2001)

Grade honorifique, D Litt, Université McMaster (2004)

Licence honorifique, Conservatoire royal de musique (2007)

Membre, Temple de la renommée Terry Fox (2009)

Membre, Allée des célébrités canadiennes (2014)

Discographie

See the Light (1988). Arista AL-8553.

Hell to Pay (1990). Arista ARCD-8632.

Feel This (1992). Arista B000002VML.

Cover to Cover (1995). Arista B00008G71N.

Get Me Some (2000). Eagle B00004T98N.

Among Friends (2002). Stony Plain B000I2KPO6.

Adventures in Jazzland (2004). Stony Plain B000I2KPOG.

It's Tight Like That (2006). Stony Plain B000ETRIZ2.

Mess of Blues (2008). Stony Plain B0016MX3F0.

Songs From The Road (2009). Stony Plain B002F040F4.

Last Call (2010). Stony Plain B0036WL32S.


Liens externes