Handley, Joseph (Joe)

En 1985, Handley s'installe dans les Territoires du Nord-Ouest pour y remplir les fonctions de sous-ministre de l'Éducation à l'intérieur du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest.

Handley, Joseph
L'honorable Joseph Handley, premier ministre des Territoires du Nord-Ouest, 2003-2007 (avec la permission du Bureau du premier ministre des Territoires du Nord-Ouest).

Handley, Joseph (Joe)

Joseph (Joe) Handley, éducateur et premier ministre des TERRITOIRES DU NORD-OUEST (Meadow Lake, Saskatchewan, 9 août 1943). J.Handley est d'abord un excellent éducateur et fonctionnaire avant de devenir le neuvième premier ministre des Territoires du Nord-Ouest. Il passe son enfance à Meadow Lake avant de poursuivre des études postsecondaires. Après la fin de ses études, il œuvre en tant qu'enseignant et directeur adjoint dans des écoles de la Saskatchewan. Pendant neuf ans, Joey Handley est directeur général de la Division scolaire Frontier au Manitoba. Ensuite, il est professeur adjoint à l'UNIVERSITÉ DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE ainsi qu'à l'UNIVERSITÉ DU MANITOBA et pendant deux ans, il est chargé de cours à la Cape Coast University ainsi qu'au Winneba Teacher Training College au Ghana en Afrique de l'Ouest.

En 1985, Handley s'installe dans les Territoires du Nord-Ouest pour y remplir les fonctions de sous-ministre de l'Éducation à l'intérieur du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest. Pendant près de quinze ans, il est sous-ministre, d'abord à l'Éducation et ensuite aux Ressources renouvelables, Transports et Ressources, Faune et Développement économique.

Joe Handley est élu à l'Assemblée législative pour la première fois en 1999 comme député du comté de Weledeh. En 2000, Handley est nommé ministre des Finances, président du Secrétariat du Conseil de gestion financière et ministre responsable de la Commission des accidents du travail. En 2001, il est nommé ministre des Transports et ministre responsable de la Société d'énergie des Territoires du Nord-Ouest.

Lors de l'élection territoriale de 2003, Handley est élu par acclamation. À l'instar du NUNAVUT, les Territoires du Nord-Ouest fonctionnent non pas selon un système de partis mais plutôt selon un système de consensus à l'intérieur duquel les députés élisent un de leurs collègues pour agir en tant que premier ministre lors d'une élection générale. En 2003, les 19 députés des Territoires du Nord-Ouest votent unanimement pour Handley. Il débute son mandat de premier ministre des Territoires du Nord-Ouest le 11 décembre 2003, remplaçant Stephen KAKFWI qui n'a pas cherché à se faire réélire. Il est également ministre des Affaires autochtones et ministre responsable des Affaires intergouvernementales. Alors qu'il occupe ces trois postes, Handley insiste sur le fait qu'il veut tirer profit du récent boom des ressources dans les Territoires du Nord-Ouest et il promet de poursuivre plus efficacement les négociations avec le gouvernement fédéral sur le contrôle des revenus provenant de ces sources.

En 2004, à titre de premier ministre, Joey Handley est l'instigateur d'un processus qui crée un plan stratégique pour les Territoires du Nord-Ouest. En plus du développement économique et social et de l'intendance environnementale, ce plan identifie un projet prioritaire visant à régler les revendications territoriales autochtones toujours en litige de même que les questions d'autonomie et à conclure les interminables négociations sur le transfert du gouvernement du Canada au gouvernement des Territoires du Nord-Ouest du contrôle réglementaire sur le territoire et les ressources ainsi qu'une grande part des revenus que ces ressources rapportent au gouvernement. Ayant décidé de ne pas poursuivre un autre mandat, Joseph Handley se retire et le 18 octobre 2007, le premier ministre Floyd ROLAND lui succède. .