John Adaskin

John Adaskin, chef d’orchestre, réalisateur d’émissions radiophoniques, administrateur, violoncelliste, né le 4 juin 1908 à Toronto, Ontario, et mort le 4 mars 1964 à Toronto.

John Adaskin, chef d’orchestre, réalisateur d’émissions radiophoniques, administrateur, violoncelliste, né le 4 juin 1908 à Toronto, Ontario, et mort le 4 mars 1964 à Toronto. Violoncelliste de talent issu d’une famille de musiciens, John Adaskin devient le premier directeur de programme de la Canadian Radio Broadcasting Commission en 1934. En 1940, il achève la première liste exhaustive des compositeurs canadiens. Il soutient les jeunes musiciens avec enthousiasme et ses émissions radiophoniques Opportunity Knocks et Singing Stars of Tomorrow, sur la radio de la CBC, aident plusieurs jeunes artistes à lancer leur carrière. En 1961, il est nommé secrétaire général du Centre de musique canadienne et encourage l’utilisation de la musique canadienne dans les écoles en faisant la commande de compositions pouvant être jouées par des étudiants. Le John Adaskin Project poursuit cet effort en offrant des évaluations en ligne de la musique et du répertoire.

Jeunesse et éducation

Frère cadet de Harry et Murray Adaskin, John étudie la contrebasse au Hambourg Conservatory avec George Bruce et Boris Hambourg de 1924 à 1929 avant d’étudier la contrebasse et la théorie avec Leo Smith et la direction avec Luigi von Kunits de 1930 à 1933 au Toronto Conservatory of Music, aujourd’hui appelé le Royal Conservatory of Music.

Une carrière exceptionnelle

John Adaskin joue la contrebasse dans l’Orchestre symphonique de Toronto de 1926 à 1938 ainsi que dans des orchestres radiophoniques de 1926 à 1935. De 1934 à 1943, il travaille comme réalisateur pour la CRBC (voir Fondation de la CBC) et pour sa successeure, la CBC. Il continue de produire des programmes pour la CBC jusqu’en 1961 avec sa propre compagnie, John Adaskin Productions, notamment les séries à succès Singing Stars of Tomorrow et Opportunity Knocks. Pour Opportunity Knocks, il dirige aussi l’orchestre. Pour le compte de la CBC, il commande la composition de The Young Apollo (1939) par Benjamin Britten et de Transit Through Fire (1942) par Healey Willan, en plus de 132 compositions créées spécialement pour Opportunity Knocks.

Enseignant et administrateur

Pendant une brève période autour de 1950, il organise et donne des cours en production télévisuelle et radiophonique au Ryerson Polytechnical Institute de Toronto, maintenant appelé Ryerson University. En 1961, il succède à Jean-Marie Beaudet en tant que secrétaire général du Centre de musique canadienne, et occupe ce poste jusqu’à sa mort subite en 1964.

Héritage

Cherchant sans relâche à promouvoir la musique canadienne, John Adaskin agrandit la bibliothèque du Centre canadien de la musique, édite le magazine Music across Canada en 1963, et engage plusieurs compositeurs pour qu’ils créent des partitions pouvant être jouées dans les écoles. Le John Adaskin Project continue son œuvre en encourageant la composition pédagogique au Canada et la préservation de la musique de concert traditionnelle canadienne. En 1961, il devient membre de la Royal Society of Arts. Le Fonds commémoratif John Adaskin, créé en 1979, continue à soutenir des projets visant la promotion et le développement de la musique canadienne dans les écoles du pays. Il était le mari de Naomi Granatstein.

Ce texte est inspiré d’un article tiré de l’Encyclopédie de la musique au Canada.

Écrits

"Radio Production in Relation to Symphony Broadcasting," CRMA, vol. 1 (avril 1942).

"MacMillan as Conductor," Music Across Canada (De juillet à août 1963).