Crosbie, John Carnell

John Carnell Crosbie, avocat et homme politique (St. John's, T.-N.-L., 30 janvier 1931). Il est élu au conseil municipal de St. John's en novembre 1965 et nommé maire suppléant le 1er janvier 1966.

Crosbie, John Carnell

John Carnell Crosbie, avocat et homme politique (St. John's, T.-N.-L., 30 janvier 1931). Il est élu au conseil municipal de St. John's en novembre 1965 et nommé maire suppléant le 1er janvier 1966. Il démissionne en juillet de la même année pour se joindre au Cabinet du premier ministre libéral Joey SMALLWOOD et est élu à l'Assemblée de Terre-Neuve en septembre. En 1969, il se présente contre Smallwood au congrès d'investiture du parti, mais est défait. Il se joint aux progressistes-conservateurs de Frank MOORES en juin 1971, et son appui aide ce dernier à gagner les élections de 1972. Crosbie est nommé à plusieurs ministères d'importance et devient le principal défenseur de l'adoption par le gouvernement d'une politique accordant aux autorités locales un plus grand rôle dans la gestion et le contrôle des ressources de Terre-Neuve.

Élu à la Chambre des communes en 1976, il devient ministre des Finances dans le gouvernement minoritaire de courte durée de Joe CLARK, défait après le vote de défiance de la Chambre, le 13 décembre, en raison du rejet du budget de Crosbie. En 1983, il se présente à la direction du Parti PROGRESSISTE-CONSERVATEUR et se retrouve troisième, derrière Brian MULRONEY. Il est nommé ministre de la Justice dans le nouveau gouvernement conservateur en 1984 et passe au ministère des Transports en 1986. Devenu ministre du Commerce international en 1988, il s'engage, en février 1991 au nom du Canada, à participer à des négociations pour une entente de libre-échange nord-américain entre le Canada, les États-Unis et le Mexique.

En 1991, il devient ministre des Pêches et des Océans, où il a la tâche, peu enviable pour un ministre venant de Terre-Neuve, d'imposer un moratoire de deux ans sur la pêche à la morue pour sauver l'espèce de l'extinction par surexploitation. Crosbie prend sa retraite avant les élections fédérales de 1993. Il retourne à la pratique du droit et est nommé chancelier de la MEMORIAL UNIVERSITY et consul honoraire de Mexico à Terre-Neuve en 1996. En 1997, il publie ses mémoires, No Holds Barred, œuvre-choc qui connaît un grand succès.

John Crosbie assume le poste de chancelier jusqu'à sa nomination à titre de lieutenant-gouverneur, et siège à de nombreux conseils d'administration, collabore avec divers organismes communautaires et travaille comme avocat pour le cabinet Cox and Palmer. Il est nommé membre de l'ORDRE DU CANADA en 1998, et est assermenté lieutenant-gouverneur de Terre-Neuve et Labrador le 8 février 2008, à la suite d'Edward ROBERTS.