Andrews, John Hamilton

En 1962, Andrews quitte le cabinet Parkin pour devenir président du programme d'architecture de l'Université de Toronto, poste qu'il conservera jusqu'en 1967.


Andrews, John Hamilton

 John Hamilton Andrews (Sydney, Australie, 29 octobre 1933) obtient son baccalauréat en architecture de l'Université de Sydney en 1956. En 1957, John Hamilton Andrews travaille pour le cabinet Edwards Madigan Torzillo de Sydney puis, en 1958, il obtient une maîtrise en architecture de la Graduate School of Design (GSD) de l'Université Harvard. Cette même année, la présentation qu'il soumet dans le cadre du concours international d'architecture de l'Hôtel de ville de Toronto lui vaut de figurer parmi les finalistes, mais à l'étape de sélection finale, c'est la candidature de l'architecte finlandais Viljo Revell qui sera retenue. Toutefois, la réussite d'Andrews à ce concours l'amène à Toronto où il travaille au projet de l'Hôtel de ville en collaboration avec John B. Parkin Associates, firme qui a participé à la réalisation du design gagnant de Revell.

En 1962, Andrews quitte le cabinet Parkin pour devenir président du programme d'architecture de l'Université de Toronto, poste qu'il conservera jusqu'en 1967. C'est toujours en 1962 qu'il fonde son propre cabinet, John Andrews Architects, et occupe rapidement le devant de la scène grâce à la conception du Collège Scarborough situé en périphérie de Toronto (1963-1969, en collaboration avec Page and Steele Architects). Ce projet constitue l'un des premiers exemples, au Canada, de l'exploitation sculpturale du béton ainsi que de l'approche mégastructure intérieure, qui répond au besoin d'une population en forte croissance vivant sous un climat hivernal rigoureux.

Reconnu sur la scène internationale comme représentatif d'une nouvelle approche de l'enseignement postsecondaire au moment où la génération du baby-boom atteint l'âge des études universitaires, ce vaste et ambitieux parti architectural inspiré du paysage caractérise la nouvelle audace qui émerge dans l'architecture canadienne au cours de la période entourant le centenaire du pays (1967).

Après le Collège Scarborough, suivent une longue série d'immeubles de campus universitaires dans toute la province de l'Ontario, notamment des résidences pour étudiants à l'Université de Guelph et la bibliothèque de l'Université Western Ontario, à London. En 1968, Andrews remporte la commande de la conception de Gund Hall : un nouvel édifice pour son alma mater, la Graduate School of Design de l'Université Harvard (achevé en 1972). Son cabinet assurera la conception architecturale au sein de l'équipe multidisciplinaire qui conçoit la tour CN de Toronto; depuis son achèvement en 1976 jusqu'en 2007, cette dernière était la plus haute structure autoportante du monde. Parmi d'autres projets importants réalisés en Amérique du Nord, on compte l'allée passagère du port de mer de Miami, en Floride (1970); la Kent State University School of Art en Ohio (1972) et le siège social d'Intelsat à Washington, D.C. (1988).

En 1973, John Andrews étend ses activités professionnelles jusqu'à son Australie natale, où son cabinet prend la dénomination de John Andrews International Pty Ltd. Sa firme réalise un certain nombre de projets importants, dont la tour Hooker de Sydney (1974), des résidences d'étudiants à l'Université de Canberra (1971-1975), la tour King George à Sydney (1976) et des bureaux pour le gouvernement fédéral australien à Canberra (1973-1976).

John Andrews s'est vu octroyer de nombreuses distinctions, notamment la médaille du Centenaire (Canada), la médaille Massey (Canada), le prix Arnold Brunner du National Institute of Arts and Letters (É.-U.) et un prix du 25e anniversaire de l'Ordre des architectes de l'Ontario, pour le Collège Scarborough. Il est Fellow de l'Institut royal d'architecture du Canada et du Royal Australian Institute of Architects (RAIA); il est également lauréat de la Médaille d'or de la RAIA et d'une mention d'honneur de l'American Institute of Architects.