Jonathan Crombie

​Jonathan Crombie, acteur (né le 12 octobre 1966 à Toronto, en Ontario; décédé le 15 avril 2015 à New York, dans l’État de New York).

Jonathan Crombie, acteur (né le 12 octobre 1966 à Toronto, en Ontario; décédé le 15 avril 2015 à New York, dans l’État de New York). Acteur de genre charismatique, Jonathan Crombie s’est produit aussi bien sur scène qu’à l’écran, notamment dans le premier rôle de la comédie musicale de Broadway The Drowsy Chaperone. Mais il est peut-être encore plus connu pour son interprétation de Gilbert Blythe, figure archétypale du « gars sans rien de particulier », dans les adaptations télévisées à grand succès diffusées sur CBC des romans de la série Anne of Green Gables. Il est décédé subitement d’une hémorragie cérébrale en 2015 à l’âge de 48 ans.

Premières années

Son père, David Crombie, ayant occupé les fonctions de maire de Toronto de 1973 à 1978 et de député progressiste-conservateur de 1978 à 1988, Jonathan Crombie connaît une vie publique depuis son enfance. Dès son plus jeune âge, il affiche une passion pour l’interprétation. C’est ainsi qu’il déclare, dans une entrevue au Toronto Star : « Quand je jouais avec mes personnages Fisher-Price, plutôt que d’en faire des petits soldats ou des gars aux biceps surdéveloppés, je préférais les faire danser sur de la musique de Broadway. »

La mère de Jonathan Crombie, Shirley, l’initie au théâtre qu’il étudie avec ses deux sœurs aînées. Il continue à faire du théâtre pendant ses études au Lawrence Park Collegiate Institute. Sa vie « professionnelle » bascule lorsque la régisseuse de distribution Diane Polley (la mère de Sarah Polley) le remarque alors qu’il joue dans une production scolaire du Magicien d’Oz.

Anne of Green Gables

Diane Polley le propose pour jouer dans le film de 1986 A Judgement in Stone, le film pour lequel elle prospectait à l’origine, mais le recommande également chaudement pour interpréter le rôle de Gilbert Blythe dans l’adaptation télévisée de 1985, diffusée sur CBC, du roman de Lucy Maud MontgomeryAnne of Green Gables. Elle convainc le producteur Kevin Sullivan de laisser Jonathan Crombie lire les répliques du personnage. Tous deux conviennent qu’il s’agit de l’acteur parfait pour interpréter Gilbert et choisissent Megan Follows pour le rôle-titre emblématique d’Anne Shirley.

Cette minisérie qui bat des records attire le plus grand nombre de téléspectateurs dans l’histoire de CBC et remporte un prix Emmy et dix prix Gemini, faisant du même coup de Jonathan Crombie une icône adorée du public qui tombe amoureux de son image de « petit gars sans rien de particulier ». Le magazine Chatelaine préfère son Gilbert à celui de L. M. Montgomery, écrivant à ce propos : « C’est du Gilbert de Jonathan Crombie dont nous sommes tombés amoureux, de ses clins d’œil et de ses regards langoureux, de sa voix douce et de ses boucles brunes, et de la troublante maîtrise dont il fait preuve pour ôter ses bretelles et son chapeau. » Le Los Angeles Times en parle comme d’une « idole susceptible de faire vibrer les cœurs des adolescentes confinées dans le monde imaginaire des livres qui s’identifient avec Anne la courageuse ». Jonathan Crombie reprend ce même rôle en 1987 dans Anne of Green Gables : The Sequel qui décroche un nouveau record d’audience au Canada avec 5,4 millions de téléspectateurs, dans un épisode de 1992 de la série télévisée diffusée sur CBC Road to Avonlea ainsi que dans le téléfilm de 2000 Anne of Green Gables : The Continuing Story.

Rôles à l’écran

Jonathan Crombie est au générique d’autres productions, même si aucun de ces rôles ne lui vaut la même célébrité que celui de Gilbert. Il joue à la télévision dans la série diffusée sur CTV en 1988 Mount Royal, dans la série diffusée sur FOX en 1991 21 Jump Street, comme membre du groupe Skippy’s Rangers dans la série de sketchs comiques Comedy Now! en 1998, dans la série gagnante d’un prix Gemini Power Play durant la saison 1999‑2000 aux côtés de Michael Riley, Gordon Pinsent et Don Cherry, dans la série à succès Slings and Arrows gagnante d’un prix Gemini où il donne la réplique à Paul Gross et à Rachel McAdams de 2003 à 2005, dans la série animée The Life of Benjamin Bear de 2004 à 2010 et dans le téléfilm diffusé sur CBS en 2015 The Good Wife. Au cinéma, il joue notamment dans le film à suspense Bullies de Paul Lynch en 1986 et dans The Jeweller’s Shop en 1989, où il a pour partenaire à l’écran Burt Lancaster.

Théâtre

Ce sont ces rôles à l’écran qui ont rendu Jonathan Crombie célèbre, mais sa véritable passion reste le théâtre. Il travaille régulièrement au théâtre et dans des spectacles humoristiques avec d’anciens condisciples comme Don McKellar, Bob Martin et Lisa Lambert. Leur travail au sein du groupe Skippy’s Rangers s’articule autour de satires à l’ancienne mode et de moments d’évasion débordants de bonne humeur.

Jonathan Crombie joue à titre professionnel tout en suivant des cours au Victoria College de l’Université de Toronto, notamment durant quatre saisons au Stratford Shakespeare Festival. Une critique du Globe and Mail parle de son interprétation d’Antipholus d’Éphèse dans La Comédie des erreurs comme d’un « pur délice qui survient à chaque fois qu’il est sur scène ». Il est sélectionné pour un prix Dora pour son interprétation en 1997 de la production de la compagnie Canadian Stage d’Arcadia de Tom Stoppard. Il joue le rôle du deuxième gangster dans la production originale de Don McKellar, Lisa Lambert et Bob Martin de The Drowsy Chaperone présentée en 1999 au Fringe Festival de Toronto qui évoluera ultérieurement en un succès sur Broadway et remportera un prix Tony.

Après avoir joué This Could Be Love de l’Artword Theatre en 2003 et The Dishwashers du Tarragon Theatre en 2005, Jonathan Crombie fait ses débuts sur Broadway dans la production de 2007 de The Drowsy Chaperone dans laquelle il remplace Bob Martin dans le rôle de « l’homme dans un fauteuil ». Il apporte à son rôle son charisme caractéristique, le NWI Times décrivant son interprétation comme étant « empreinte d’un charme indéniable » et « irrésistiblement optimiste ». Dans une entrevue de 2010, l’acteur déclare : « Le personnage lui-même est le genre de personne qui a grandi en écoutant des comédies musicales. Une grande part de son imagination et de la façon dont il regarde le monde a donc été filtrée par les comédies musicales à l’écoute de toute la magie qu’elles sont susceptibles de créer. » Ayant lui-même grandi au son de ces comédies musicales, il considère « l’homme dans un fauteuil » comme son rôle favori.

Derniers rôles

Se décrivant comme « un jeune Canadien parti à New York », Jonathan Crombie mène une vie modeste, voyageant en autobus à chaque fois qu’il revient à Toronto. Pour ses derniers rôles, il joue notamment dans la comédie d’horreur Cottage Country en 2013 et au théâtre dans Freud’s Last Session en 2014 et dans Benediction en 2015, une pièce dans laquelle il interprète un double rôle. À l’occasion de son dernier rôle, il est également coréalisateur, scénariste et producteur du documentaire Waiting for Ishtar qui étudie de près le phénomène ayant transformé en film culte Ishtar d’Elaine May, un film qui était surtout célèbre pour avoir connu un échec retentissant à sa sortie en 1987. Jonathan Crombie décède subitement à l’âge de 48 ans après avoir subi une hémorragie cérébrale à New York avant que le film ne soit terminé.