Joseph Willcocks




Joseph Willcocks

 Joseph Willcocks, fonctionnaire, journaliste, politicien et officier de l'armée (Palmerston, Irl., 1773 -- Fort Erie, Haut-Canada, 4 sept. 1814). Observateur perspicace de la politique irlandaise et locale, Willcocks refuse d'abord de participer à la politique du Haut-Canada et se contente du revenu modeste de fonctionnaire. En 1807, il est remercié en raison de sa mauvaise conduite notoire. Il fonde alors le Upper Canada Guardian ou Freeman's Journal à Niagara-on-the-Lake. Élu à l'Assemblée en 1807, 1808 et 1812, et chef de la coalition qui forme l'opposition, ce whig du XVIIIe siècle veut enrayer la progression d'un pouvoir démesuré et souhaite garder vivante la flamme sacrée d'une liberté juste et rationnelle. Davantage motivé par des principes politiques que par des intérêts personnels, Wilcocks, après avoir démontré sa loyauté à la cause canadienne pendant la GUERRE DE 1812, se joint aux rangs des Américains en 1813, et fonde la Compagny of Canadian Volunteers pour aider à transformer en république le gouvernement de cette province. Il est tué au combat.