Kamouraska

Kamouraska, d'Anne Hébert (1970), est un roman d'amour psychologique et dramatique inspiré d'un meurtre commis en 1839 dans le village de Kamouraska, au Québec, d'après un fait divers ancien que lui avait raconté sa propre mère.

Anne Hébert, po\u00e8te, dramaturge et romanci\u00e8re
Anne Hébert écrivant de la poésie, au parc Lafontaine, \u00e0 Montréal (avec la permission de Travaux publics et services gouvernementaux Canada).

Kamouraska, d'Anne Hébert (1970), est un roman d'amour psychologique et dramatique inspiré d'un meurtre commis en 1839 dans le village de Kamouraska, au Québec, d'après un fait divers ancien que lui avait raconté sa propre mère. L'action se déroule dans l'esprit d'Elizabeth, la nuit où son deuxième mari est sur le point de mourir. Les faits entourant un crime passionnel antérieur se transmuent en une analyse obsédante de la culpabilité intériorisée et de la quête de liberté.

Au chevet de Jérôme Rolland, Elizabeth revoit en rêve et dans ses souvenirs son enfance étouffante; son mariage malheureux avec le seigneur de Kamouraska pour y échapper; son aventure avec le Dr Nelson, avec qui elle a comploté le meurtre de son époux; son procès et son acquittement; puis sa reconquête de la respectabilité, qui l'a menée à son deuxième mariage, tout aussi étouffant que le premier. La juxtaposition fragmentée de la narration à la première et à la troisième personnes décrit le malaise intérieur d'Elizabeth, qui se traduit chez elle par un monologue obsessionnel. Le film de Claude Jutra, également intitulé Kamouraska (1973), restitue bien la poésie de l'écriture de Hébert.


En savoir plus // Anne Hébert