Kenneth Welsh

Kenneth Clifford Welsh, acteur (Edmonton, 30 mars 1942). Kenneth Welsh jouit de la réputation bien méritée d'être un des acteurs canadiens les plus énergiques grâce à ses 40 ans de carrière prolifique, que ce soit sur les planches de Stratford et de Broadway, au cinéma et à la télévision canadienne ou dans des superproductions de Hollywood.

Kenneth Welsh, acteur
L'acteur Kenneth Welsh conna\u00eet beaucoup de succ\u00e8s en raison de son talent, de sa formation et de sa persévérance (photo de Tim Leyes).

Kenneth Welsh

Kenneth Clifford Welsh, acteur (Edmonton, 30 mars 1942). Kenneth Welsh jouit de la réputation bien méritée d'être un des acteurs canadiens les plus énergiques grâce à ses 40 ans de carrière prolifique, que ce soit sur les planches de Stratford et de Broadway, au cinéma et à la télévision canadienne ou dans des superproductions de Hollywood. Peut-être surtout connu pour son interprétation de Windom Earle dans la série Twin Peaks (v.f. Mystères à Twin Peaks) de David Lynch, son professionnalisme et sa philosophie d'artiste touche-à-tout lui permettent de travailler régulièrement, et sa polyvalence et ses compétences d'acteur lui valent de nombreux prix et distinctions.

Welsh, qui grandit à Edmonton, s'intéresse au théâtre à l'école secondaire. Après ses études à l'Université de l'Alberta, avec Gordon Peacock, dans le programme de théâtre axé sur la méthode Stanislavksy, il est admis à l'École nationale de théâtre de Montréal, où il obtient son diplôme en1965.

Il passe les sept premières années de sa carrière professionnelle sur les planches du Festival de Stratford en Ontario où il joue, à 26 ans, dans une pièce de Hamlet. Après une tournée européenne couronnée de succès en 1973, il quitte la troupe du festival de Stratford et joue un certain temps au Guthrie Theatre de Minneapolis ainsi qu'au Goodman Theatre de Chicago où il reçoit le prix Joseph Jefferson du meilleur acteur en 1977. L'année suivante, il fait ses débuts à Broadway dans The Inspector General.

En 1982, Welsh revient à Montréal pour incarner James Munro, un riche voyou, dans Empire, Inc., une minisérie de Denys Arcand. Il retourne jouer sur Broadway dans des pièces qui tiennent longtemps l'affiche, dont Piaf, Whose Life Is It Anyway?, The Real Thing and Social Security et la production Frankie and Johnny, dans laquelle il partage la vedette avec Kathy Bates. Il écrit et joue également dans sa pièce Standup Shakespeare, une comédie musicale de cabaret off-Broadway acclamée par le public. Il reçoit le troisième de ses quatre Prix Gémeaux en 1990 pour son interprétation de Colin Thatcher, un meurtrier condamné, dans le téléfilm Love and Hate: The Story of Colin and Joanne Thatcher (1989), la première production canadienne à atteindre le sommet de la cote de télévision américaine Nielsen. Welsh incarne aussi plusieurs personnages historiques, dont Thomas E. Dewey, Harry S Truman, Thomas Edison, James « Scotty » Reston, James Baker, Peter Lougheed et Lord Beaverbrook.

On voit Welsh dans de nombreux films à succès de Hollywood comme Legends of the Fall (1994; v.f. Légendes d'automne), Miracle (2004; v.f. Miracle), The Day After Tomorrow (2004; v.f. Le jour d'après), The Aviator (2004; v.f. L'aviateur), Four Brothers (2005; v.f. Quatre frères), The Exorcism of Emily Rose (2005; v.f. L'exorcisme d'Emily Rose). Il reçoit également quatre Prix Génie, dont celui de la meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien pour Margaret's Museum (1995; v.f. Le musée de Margaret).

En 1998, Welsh reçoit le Earle Grey Award pour l'œuvre de toute une vie à la cérémonie des prix Gémeaux. Il détient un doctorat honorifique de l'Université de l'Alberta en 1999 et le prix Gascon-Thomas de l'École nationale de théâtre en plus d'être nommé membre de l'Ordre du Canada en 2004.

Welsh affirme que son succès provient d'une combinaison de talent, de formation et de persévérance, une qualité qui est selon lui « la conviction absolue et aveugle que l'on a fait le bon choix ».