Kidd, James Robbins

James Robbins Kidd, « Roby », pédagogue en éducation des adultes, internationaliste (Wapella, Sask., 4 mai 1915 -- Toronto, 21 mars 1982).

Kidd, James Robbins

James Robbins Kidd, « Roby », pédagogue en éducation des adultes, internationaliste (Wapella, Sask., 4 mai 1915 -- Toronto, 21 mars 1982). Fondateur et premier secrétaire général du Conseil international d'éducation des adultes (CIEA), Kidd est une figure de proue au sein du mouvement visant à faire reconnaître l'éducation des adultes comme un domaine important à défricher au Canada et ailleurs. Il termine ses études tout en travaillant pour le YMCA (1935-1947) à Montréal, à Ottawa et à New York. Il est le premier Canadien à recevoir un doctorat en ENSEIGNEMENT AUX ADULTES décerné par l'U. Columbia en 1947.

En 1947, il se joint à l'Association canadienne d'éducation des adultes à Toronto et y travaille durant 13 ans, dont les 10 dernières années à titre de directeur. Pendant cette période, Kidd est aussi le premier secrétaire général de l'organisation du Palmarès du film canadien et des Canadian Radio Awards (1947-1958). En 1959, il fonde l'Overseas Book Centre (maintenant l'Organisation canadienne pour l'éducation au service du développement) et, en 1961, l'Overseas Institute (devenu le Conseil canadien pour la coopération internationale).

Le CIEA est fondé en 1973 avec 26 pays membres. En 1984, il regroupe plus de 70 associations nationales et régionales. Kidd est le premier directeur du département de l'éducation des adultes de l'Ontario Institute of Studies in Education de l'U. de Toronto de 1965 à 1972, et il y enseignera jusqu'à sa mort en 1982. Il est aussi très actif à l'échelle internationale, notamment à titre de président de la deuxième conférence internationale de l'UNESCO sur l'éducation des adultes, tenue à Montréal en 1960, et de président de l'International Committee for the Advancement of Adult Education, de 1961 à 1966. Pour lui, l'objectif principal de l'éducation est d' « apprendre à être, apprendre à devenir et apprendre à appartenir ». Son ouvrage le plus connu, How Adults Learn (1952, mis à jour en 1973), a été traduit en 14 langues.