Klinck, Carl Frederick

Carl Frederick Klinck, historien littéraire et pédagogue. (Elmira, Ont., 24 mars 1908 -- London, Ont., 22 oct. 1990). Il contribue à intégrer les ÉTUDES CANADIENNES au programme d'étude. Sa Canadian Anthology (rédigée en collaboration avec R.E.

Klinck, Carl Frederick

Carl Frederick Klinck, historien littéraire et pédagogue. (Elmira, Ont., 24 mars 1908 -- London, Ont., 22 oct. 1990). Il contribue à intégrer les ÉTUDES CANADIENNES au programme d'étude. Sa Canadian Anthology (rédigée en collaboration avec R.E. Watters, 1955, 1974) établit une liste d'oeuvres authentiques de poésie, de nouvelles et d'essais critiques. Diplômé du Waterloo College (U. de Western Ontario) et de l'U. Columbia, Klinck enseigne la littérature canadienne dans un contexte américain. La présentation d'oeuvres comme The History of Emily Montague (1961; trad. Histoire d'Émilie Montague) de Frances BROOKE, ROUGHING IT IN THE BUSH (1962) de Susanna MOODIE et WACOUSTA (1967) de John RICHARDSON suscite un intérêt pour les premiers romans canadiens. Ses articles perspicaces et rigoureux du point de vue historique, ainsi que ses ouvrages analytiques sur W.W. CAMPBELL (1943), E.J. PRATT (1947), « Tiger »DUNLOP (1958) et Robert SERVICE (1976) sont complétés à merveille par son travail comme directeur de l'édition de The Literary History of Canada (1965, 1976). Il est membre de la Société royale du Canada et Officier de l'Ordre du Canada. La publication posthume de Giving Canada a Literary History (1991), dirigée par Sandra Djwa, intègre les idées et les activités de Klinck qui ont eu de l'influence.