Opéra de Montréal, L'



Madame Butterfly
Sc\u00e8ne tirée de l'opéra de Puccini, production de l'Opéra de Montréal, en 1993 (photo d'Yves Renaud).

Opéra de Montréal, L'

L'Opéra de Montréal est fondé le 30 janvier 1980 par le ministère des Affaires culturelles du Québec pour redonner vie au mandat du défunt Opéra du Québec (1971-1975). Jean-Paul Jeanotte en est le premier directeur artistique. Au départ, son administration est intégrée à celle de la PLACE DES ARTS de Montréal. En 1983, son Conseil d'administration devient autonome et élit Jacques Langevin comme directeur général pour une période de trois ans. À ce moment, l'Opéra de Montréal déménage et crée de nouvelles structures administratives pour atteindre ses objectifs de financement, de comptabilité, de relations publiques et de communications. En 1984, le programme d'apprentissage Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal est créé avec le mandat de cultiver les jeunes talents et d'assurer ainsi la relève pour l'opéra au Canada. En 1988, l'élection de Bernard Uzan au poste de directeur général et de directeur artistique permet à la société d'améliorer sa situation financière. Au cours de la même année, l'Opéra de Montréal s'efforce d'attirer un public plus vaste en incorporant des sous-titres anglais et français à toutes ses productions. En 1989, Jacqueline Desmarais fonde la Guilde de l'opéra de Montréal, une organisation sur le modèle de la New York City's Metropolitan Opera Guild. Cette Guilde apporte son soutien financier à la société par des campagnes de collecte de fonds et des concerts bénéfices tels que le Gala (depuis 1995) et le Signature Event (depuis 2001).

L'Opéra de Montréal a donné plus de 800 représentations de 86 œuvres, y compris deux premières mondiales, 46 nouvelles productions et de nombreuses collaborations avec des sociétés telles l'Opera de Bellas Artes au Mexique, le Dallas Opera, la Florentine Opera Company, le Florida Grand Opera, le Houston Grand Opera, le San Diego Opera, le Seattle Opera et le Vancouver Opera Au cours des années, il surmonte ses difficultés financières, acquiert une stabilité matérielle et artistique et monte des programmes (cinq à six productions par année, notamment une production annuelle effectuée par l'Atelier lyrique) qui sont très bien reçus par la critique et qui réunissent les talents des grandes vedettes canadiennes de l'opéra, d'artistes de réputation internationale et de chanteurs à l'avenir prometteur. Il administre aussi le Chœur de l'Opéra de Montréal, lequel accompagne ses productions en même temps que l'ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL ou l'ORCHESTRE MÉTROPOLITAIN.

L'Opéra se produit à la Place des Arts de Montréal. Ses saisons régulières comprennent habituellement des opéras du répertoire traditionnel, mais aussi des pièces moins connues comme Le Consul de Gian Carlo Menotti, The Turn of the Screw de Benjamin Britten, Jenufa de Leos Janácek (récipiendaire de deux prix OPUS en 1998), ainsi que des opérettes. En 1989, l'opéra Nelligan, une œuvre canadienne commandée par André GAGNON sur un libretto de Michel TREMBLAY lui permet de remporter un Félix pour le spectacle le plus populaire de la saison. En 2004, la production de l'Opéra de Montréal Bluebeard's Castle, dont la mise en scène est assurée par Robert Lepage, remporte deux prix OPUS.

Au fil des ans, l'Opéra de Montréal engage par priorité des chanteurs canadiens dans ses productions. Parmi eux figurent Colette BOKY, Victor BRAUN, Benoît Boutet, Leila Chalfoun, Claude Corbeil, Tracy DAHL, Manon Feubel, Maureen FORRESTER, Judith FORST, Lynne Fortin, Don Garrard, Gordon Gietz, Joanne Kolomyjec, Aline Kutan, Gaetan Laperrière, Bruno Laplante, Jean-François Lapointe, Danièle LeBlanc, Suzie LeBlanc, John Mac Master, Richard MARGISON, Ermanno Mauro, Allan MONK, Mariana Paunova, Brett Polegato, Annamaria Popescu, Gino QUILICO, Louis QUILICO, Joseph ROULEAU, Robert Savoie, Daniel Taylor et André Turp.

En 1991, la société fonde le Temple de la renommée de l'Opéra canadien en reconnaissance des personnes exceptionnelles qui ont contribué au développement de l'opéra au Canada. Depuis sa création, plus de 47 artistes canadiens ont été intronisés. On compte Emma ALBANI, Pierre Béique, Mario BERNARDI, Napoléon Bisson, Colette BOKY, Edmund BURKE, Clarice Carson, Claude Corbeil, Lionel DAUNAIS, Edith Della Pergola, Jacqueline Desmarais, Pauline Donalda, Paul Dufault, Pierre Duval, Louise Edvina, Sara Fisher, Maureen FORRESTER, Judith FORST, Claire Gagnier, Eva GAUTHIER, Herman Geiger-Torel, Jacques Gérard, Jeanne Gordon, Yvonne Goudreau, Irving Guttman, Kathleen Howard, Jean-Paul Jeannotte, Raoul JOBIN, Edward JOHNSON, Roger D. Landry, Béatrice Lapalme, George London, Nicole Lorange, Richard MARGISON, Ermanno Mauro, Ettore Mazzoleni, Ruby Mercier, François Xavier Mercier, Irene Pavloska, Wilfrid PELLETIER, Rodolphe PLAMONDON, Louis QUILICO, Joseph ROULEAU, Robert Savoie, Huguette Tourangeau, André Turp et Richard Verreau.

Aujourd'hui, l'Opéra de Montréal compte parmi les 15 premières compagnies d'opéra en Amérique du Nord et ses spectacles sont souvent retransmis à la radio et à la télévision par Radio-Canada.