Alfred Lamoureux

Alfred Lamoureux, compositeur, organiste, pianiste, chanteur, professeur (né le 29 décembre 1876 à Montréal, Québec; décédé le 10 mars 1954 au même endroit).

Lamoureux, Alfred

Alfred Lamoureux, compositeur, organiste, pianiste, chanteur, professeur (né le 29 décembre 1876 à Montréal, Québec; décédé le 10 mars 1954 au même endroit). D.Mus. h.c. (Montréal) 1937. C'est à l'Institut Nazareth qu'il acquit sa formation académique et musicale (1889-97). Parmi ses maîtres, on compte Achille Fortier (harmonie, composition, chant), Romain-Octave Pelletier (orgue), Victoria Cartier (piano), Frantz Jehin-Prume et J.-J. Goulet (violon). Il enseigna dans plusieurs institutions de la région de Montréal : le collège Saint-Laurent, les pensionnats Marie-Rose, Mont-Royal, Hochelaga, Saint-Lambert, l'Académie Cherrier, l'école Victor-Doré ainsi que l'Institut Nazareth (1897-1940). Louise André, Hervé Cloutier, Gabriel Cusson, Gérald Desmarais et soeur Marie-Stéphane furent parmi ses élèves.

Il chanta comme soliste dans de nombreuses églises de Montréal. Il personnalisa son action pédagogique par son travail de compositeur. On lui doit quatre messes dont l'une, sur des vieux noëls, créée le 25 décembre 1913 à Saint-Laurent et publiée aux éditions J.-R. Gaudin, les oratorios Tragédie d'Esther et La Samaritaine, de nombreux motets dont certains ont été publiés, des mélodies et beaucoup de musique chorale profane restée manuscrite. Plusieurs de ses oeuvres sont d'ailleurs conservées à la BN du Q.

Le savoir de ce musicien aveugle s'est aussi affirmé dans plusieurs conférences dont certaines ont été rédigées en braille : Causeries sur l'art musical et Causeries sur différents musiciens (Montréal 1946). Il est aussi l'auteur du Manuel d'histoire de la musique pour les couvents et les collèges suivi d'un résumé de l'histoire des arts plastiques et de la littérature en rapport avec la musique (Montréal 1917). Ces écrits se trouvent à la bibliothèque de l'Institut Nazareth et Louis-Braille.