Calcaire

La chaux éteinte est une chaux vive combinée à de l'eau; cette chaux hydratée, est alors calibrée selon les besoins des clients.

Grauwacke, formations de roches de
Formations de roche sédimentaire sur l'\u00eele Blanchet du Grand lac des Esclaves, dans les Territoires du Nord-Ouest. Ces strates se sont déposées sous les mers anciennes (avec la permission de Ron Redfern, Random House Inc).

Calcaire

 Le calcaire est une ROCHE SÉDIMENTAIRE composée en grande partie ou entièrement de carbonate de calcium (CaCO3). Les roches carbonatées, et dans certains cas le marbre, qui ressemblent étrangement au calcaire, sont importantes dans l'INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION comme pierre de construction et granulat, et en tant que première composante du ciment portland (voir CIMENTERIES) et de la chaux. Le calcaire est aussi utilisé dans la fabrication du verre et de bon nombre de produits chimiques, comme matières de charge, abrasifs ou amendements pour le sol. La chaux vive (CaO) est formée par un procédé de calcination, qui consiste à chauffer le calcaire à une température qui provoque la dissociation des carbonates (402-898 °C), et à maintenir celle-ci assez longtemps pour libérer le dioxyde de carbone. Bien que dans certains cas on utilise le terme « chaux » pour parler du calcaire pulvérisé, le terme désigne plus précisément la chaux vive (chaux calcinée) et ses produits, la chaux éteinte ou hydratée [Ca(OH)2]. La chaux vive dolomitique (CaOMgO) est tirée du calcaire dolomitique.

La chaux éteinte est une chaux vive combinée à de l'eau; cette chaux hydratée, est alors calibrée selon les besoins des clients. Le calcaire est utilisé principalement pour ses propriétés chimiques dans les industries de l'acier, des pâtes et papiers et des mines comme flux (pour fluidifier les métaux en fusion), liqueur de lessivage et agent neutralisant respectivement. Le traitement de l'eau et des eaux usées de même que la désulfuration des gaz de combustion des fonderies et des émissions produites par les centrales thermiques ont pris de l'importance dernièrement. Par contre, l'utilisation du calcaire dans les matériaux de construction (mortier, briques de sable et de chaux, etc.) a connu une forte baisse au cours des dernières années.

Des usines de calcaire sont établies près des centres industriels du Canada où il existe des réserves de calcaire de bonne qualité et où les principaux consommateurs sont situés. L'Ontario et le Québec produisent plus de 70 p. 100 de la chaux canadienne. La chaux, un produit à haut volume et peu coûteux, est rarement expédiée sur de longues distances, car la matière première nécessaire à sa fabrication est souvent accessible. La calcination est effectuée dans différents types de fours, comme les fours verticaux ou rotatifs classiques ou les fours récemment mis au point. Parmi ceux-ci, le four à sole rotatif, le four à grille roulante, le four à grillage fluidifiant et le four vibratoire incliné. En raison du coût élevé de l'énergie, les fours sont munis de préchauffeurs dans les nouvelles usines, et les normes environnementales exigent l'installation d'équipement de dépoussiérage. La production de calcaire provenant de carrières, y compris des quantités utilisés comme dans les granulats concassés, le béton et la chaux était évaluée à 489,8 millions de dollars en 1997. La production de marbreétait évaluée à 33,2 millions de dollars en 1997.