Macaulay, John

John Macaulay, marchand, journaliste, fonctionnaire, homme politique (Kingston, Haut-Canada, 17 oct. 1792 -- id., 10 août 1857).
John Macaulay, marchand, journaliste, fonctionnaire, homme politique (Kingston, Haut-Canada, 17 oct. 1792 -- id., 10 août 1857).


Macaulay, John

John Macaulay, marchand, journaliste, fonctionnaire, homme politique (Kingston, Haut-Canada, 17 oct. 1792 -- id., 10 août 1857). Marchand prospère et homme perspicace aux talents remarquables, Macaulay se distingue en tant que rédacteur en chef adjoint et propriétaire du Kingston Chronicle de 1818 à 1822. Ce journal, au dire de son ami John Beverley ROBINSON, assure « la plus grande satisfaction à tout partisan de l Église et de l État ». Appuyé par John STRACHAN, Macaulay devient bientôt un conseiller influent du gouvernement du lieutenant-gouverneur MAITLAND. Il est membre d'innombrables comités et commissions, dont la plus importante a trait à la navigation intérieure. Ses rapports, de pair avec celui de Robert NICHOL sur les ressources internes, fournissent un cadre de travail à une politique provinciale de développement économique. Dans ses chroniques, il fait la promotion du développement, particulièrement celui de canaux.

En 1836, il déménage à Toronto après avoir été nommé conseiller législatif et arpenteur en chef, fonctions qu'il exerce jusqu'à ce qu'il devienne secrétaire public et privé du lieutenant-gouverneur sir George ARTHUR en 1838, année où il assume aussi le poste d'inspecteur général jusqu'au 8 juin 1842. Il demeure conseiller jusqu'à sa mort. Homme fortement réservé, d'une grande piété et quelque peu timide, il souffre de malheurs quasi constants dans sa vie familiale.


//