Macdonald, sir Hugh John

En 1896, Macdonald joint les rangs de l'éphémère gouvernement Tupper à titre de ministre de l'Intérieur. Après l'annulation de son élection par les tribunaux, il devient chef des conservateurs du Manitoba et les mène à la victoire en 1899.
En 1896, Macdonald joint les rangs de l'éphémère gouvernement Tupper à titre de ministre de l'Intérieur. Après l'annulation de son élection par les tribunaux, il devient chef des conservateurs du Manitoba et les mène à la victoire en 1899.


Macdonald, sir Hugh John

Macdonald, sir Hugh John

Sir Hugh John Macdonald, avocat, homme politique, magistrat et premier ministre du Manitoba (Kingston, Canada-Ouest, 13 mars 1850 -- Winnipeg, 29 mars 1929), seul fils survivant de sir John A. MACDONALD. Après des études à l'U. de Toronto, Macdonald est admis au barreau de l'Ontario en 1872. En 1882, il déménage à Winnipeg, où il s'associe à J. Stewart Tupper, le fils aîné de sir Charles TUPPER. Il effectue trois services militaires actifs : l'invasion des fenians en 1866, l'expédition Wolseley en 1870 et la Rébellion du Nord-Ouest en 1885. Élu député fédéral dans la circonscription de Winnipeg aux élections générales de 1891, il démissionne en 1893.

En 1896, Macdonald joint les rangs de l'éphémère gouvernement Tupper à titre de ministre de l'Intérieur. Après l'annulation de son élection par les tribunaux, il devient chef des conservateurs du Manitoba et les mène à la victoire en 1899. Sollicité pour succéder à Tupper, il démissionne de son poste de premier ministre et se présente dans Brandon contre Clifford SIFTON aux élections fédérales de 1900. Défait, il retourne à la vie privée. La timidité et la nervosité de Macdonald en public rendent son cheminement politique très difficile et, constamment comparé à son éminent père, inévitablement, il n'en est pas à la hauteur.