Mémoires de l'Amérique septentrionale

Les Mémoires de l'Amérique septentrionale, une histoire naturelle du Canada érudite et divertissante, sont le fruit du journal tenu par Louis-Armand de Lom d'Arce, baron de LAHONTAN, pendant ses voyages en Nouvelle-France de 1683 à 1693.

Mémoires de l'Amérique septentrionale

Les Mémoires de l'Amérique septentrionale, une histoire naturelle du Canada érudite et divertissante, sont le fruit du journal tenu par Louis-Armand de Lom d'Arce, baron de LAHONTAN, pendant ses voyages en Nouvelle-France de 1683 à 1693. Publiées comme le deuxième volume des Nouveaux voyages (1703), les mémoires reprennent l'information contenue dans le premier volume, un récit de voyages épistolaire. Les Mémoires de Lahontan décrivent la géographie, les peuples autochtones ainsi que la flore et la faune de la colonie, et brossent un tableau de la vie commerciale et politique de celle-ci et de son importance pour l'Europe. Les listes et les essais de l'auteur, qui ne sont pas toujours dignes de foi, comportent de fausses descriptions de tribus fictives de la « Longue Rivière », qu'il prétendait avoir découvertes. Son portrait de l'Amérindien a contribué à créer l'image du « bon sauvage » si prisée au XVIIIe siècle européen. Le récit complet des Voyages a connu 13 éditions en 14 ans, dont une traduction anglaise faite par l'auteur (1703; sous la direction de R.G. Thwaites, 1905). Une édition en fac-similé des textes français de 1703 a été publiée à Montréal en 1974.