Métro et transport rapide par véhicules légers

Le métro et le transport rapide par véhicules légers sont des chemins de fer à traction électrique pouvant transporter un grand nombre de passagers, soit de 20 000 à 40 000 à l'heure dans chaque direction, et sur des voies qui ne sont accessibles à aucune autre circulation.

Métro et transport rapide par véhicules légers

Le métro et le transport rapide par véhicules légers sont des chemins de fer à traction électrique pouvant transporter un grand nombre de passagers, soit de 20 000 à 40 000 à l'heure dans chaque direction, et sur des voies qui ne sont accessibles à aucune autre circulation. La plupart sont souterrains, mais certaines sections peuvent être au niveau de la chaussée et bordées de clôtures ou de barrières, sous le niveau de la chaussée mais à ciel ouvert, ou même surélevées. L'électricité est transmise aux véhicules au moyen d'un troisième rail, bien qu'on utilise parfois un câble installé au-dessus des voies. Les quais sont construits au même niveau que le plancher des wagons pour faciliter l'entrée et la sortie. La perception du droit de passage se fait dans les stations plutôt que dans les wagons, et un système de signaux assure la sécurité. Le transport rapide par véhicules légers est plus simple et moins coûteux que le métro, mais sa capacité est inférieure, soit 8 000 à 20 000 passagers à l'heure dans chaque direction. Les wagons sont plus légers que ceux du métro et sont en fait des tramways. Les voies ne sont parfois que partiellement prioritaires et peuvent comporter des passages à niveau et des segments de circulation mixte. L'électricité est transmise par des câbles installés au-dessus des wagons. Les passagers montent à bord à l'aide de plates-formes ou de marches, ou d'une combinaison des deux. La perception du droit de passage se fait à la station ou à bord. Les réseaux de transport rapide par véhicules légers sont parfois munis d'un système de signalisation (voir TRAMWAYS).

Il existe deux métros au Canada : l'un à Toronto et l'autre à Montréal. Le plus ancien est celui de Toronto, dont la ligne de la rue Yonge (7,4 km de longueur) est inaugurée en mars 1954. Il est prolongé par étapes. En 1988, il s'étend déjà sur 54,4 km et compte 65 stations réparties sur trois grandes lignes. La première section du métro de Montréal est inaugurée en 1966, et compte alors 3 lignes et 26 stations sur une longueur totale de 22 km. En juin 1986, il s'étend sur 55 km et compte 61 stations. En 1988, on inaugure un prolongement de 9 km et quatre nouvelles stations. Les wagons du métro de Toronto ont une largeur de 3,15 m et sont munis de roues d'acier sur rails. Ceux de Montréal, d'une largeur de 2,5 m, sont montés sur des pneus en caoutchouc.

En 1981, le Canada possède deux réseaux de transport rapide par véhicules légers. Celui d'Edmonton, long de 10,3 km, est inauguré en 1978 et prolongé en 1981 et 1983. Il compte huit stations, dont quatre souterraines. Il peut transporter 6 800 passagers à l'heure dans les deux sens et sur des voies entièrement réservées. Celui de Calgary, ouvert en 1981, compte 25 stations réparties sur 22 km. Il comporte des passages à niveau ou des viaducs aux intersections et utilise un système de signalisation semblable à celui des trains et dont les feux donnent la priorité à ses voitures. Il peut transporter 9 400 passagers à l'heure dans la direction de pointe. Les réseaux d'Edmonton et de Calgary sont conçus pour transporter beaucoup plus de passagers qu'ils ne le font actuellement. Tous les deux utilisent des wagons de 23 m, articulés en deux sections, qui ont été conçus et construits en Allemagne. La Urban Transportation Development Corporation de l'Ontario a mis au point un système avancé de transport rapide par véhicules légers qui comporte le guidage automatisé du train, des wagons légers et des moteurs à induction linéaire montés sur des chariots dirigeables pour réduire le bruit. Outre la technologie du véhicule et des voies entièrement réservées sans aucune intersection routière, la principale différence de ce système est sa capacité qui se situe entre celles du transport rapide par véhicules légers et du métro. Une ligne de 21,4 km utilisant un système informatisé de transport rapide par véhicules légers est inaugurée en 1986 à Vancouver. À Toronto, une ligne semblable d'une longueur de 6,5 km est mise en service en mars 1985.