Millet

Les millets sont des herbes (famille des Poaceae), la plupart du temps annuelles, souvent cultivées comme céréales (les grains sont récoltées pour la consommation humaine). Les grains ou les plantes entières sont aussi souvent utilisées comme nourriture pour le bétail.
Les millets sont des herbes (famille des Poaceae), la plupart du temps annuelles, souvent cultivées comme céréales (les grains sont récoltées pour la consommation humaine). Les grains ou les plantes entières sont aussi souvent utilisées comme nourriture pour le bétail.


Millet

Les millets sont des herbes (famille des Poaceae), la plupart du temps annuelles, souvent cultivées comme céréales (les grains sont récoltées pour la consommation humaine). Les grains ou les plantes entières sont aussi souvent utilisées comme nourriture pour le bétail. Environ 20 espèces de dix genres d'herbes sont appelées millet. Dans son sens le plus large, le terme inclut presque toutes les céréales les plus importantes : le BLÉ (espèces de Triticum), l'ORGE (Hordeum), l'AVOINE (Avena), le MAÏS (Zea) et le riz (Oryza). Néanmoins, certaines autres herbes céréalières ne sont souvent pas considérées comme des millets, et le mot « millet » ne fait généralement pas partie de leurs noms communs. Tel est le cas par exemple du fonio (espèces de Digitaria), de la Larme-de-Job (Coix lacryma-jobi), du sorgho commun (Sorghum bicolor), du teff (Eragrostis tef) et du RIZ SAUVAGE (espèces de Zizania). Sur le plan mondial, les millets les plus importants pour l'alimentation humaine sont le millet perlé (espèces de Pennisetum), le millet commun ou cultivé (Panicum miliaceum), le sétaire d'Italie (Setaria italica), l'éleusine (Eleusine coracana) et le millet japonais (Echinochloa frumentacea). Contrairement aux autres céréales importantes dont les grains sont en « oreilles » et forment des groupes plutôt denses, les grains des millets se développent souvent en ramifications peu serrées. Leurs grains sont aussi normalement plus petits et plus ronds que les grains communs de l'Ouest.

Les millets sont utilisés depuis la période préhistorique en Asie, en Afrique et en Europe. Ils étaient largement cultivés en Europe au Moyen Âge et faisaient partie des principaux aliments de la classe pauvre de Rome et de l'Europe en général. Pendant le XIXe en Europe, les millets ont graduellement été remplacés par le blé, le SEIGLE, le riz, le maïs et les POMMES DE TERRE. La production et la consommation de millets ont persisté davantage en Europe de l'Est et en Eurasie. La plupart des millets cultivés en Amérique du Nord servent à nourrir le bétail et les oiseaux, mais les millets constituent un aliment base important pour un tiers de la population mondiale, incluant certaines régions de l'Asie, de l'Afrique, de la Chine et de la Russie. Ils sont généralement bien adaptés à des sols moins fertiles et à de moins bonnes conditions de croissance que ne le sont les autres grains céréaliers. Les cultures de maïs, de blé et de riz ne sont d'ailleurs pas très fécondes là où se cultivent les millets.

La seule culture de millet d'importance au Canada est le millet commun, principalement cultivé dans les prairies canadiennes et en Ontario. Il pousse jusqu'à 1,2 m de haut et possède de grosses tiges droites qui peuvent se multiplier à la base. Les grains sont de couleur blanchâtre, paille ou brun rougeâtre. En Chine, la culture du millet commun remonte à aussi loin qu'entre 2000 et 1000 av. J.C. C'est la céréale la plus importante dans certaines régions de l'Inde, d'Afrique et de Russie. Le millet commun est également cultivé en Chine et en Europe de l'Ouest. Aux États-Unis, on le cultive surtout dans les Dakotas, au Colorado et au Nebraska. Là comme au Canada, on l'utilise seulement pour nourrir la volaille et les oiseaux domestiques. Certaines variétés sauvages de millet commun, de millet japonais et de sétaire d'Italie, ainsi que d'autres espèces sauvages dont le nom comprend le mot « millet », poussent occasionnellement comme de la mauvaise herbe à travers le pays.


En savoir plus

//