Ed (Edwin) Mirvish

Edwin Mirvish, « Ed », producteur de théâtre et entrepreneur (Colonial Beach, Va., 24 juill. 1914 - Toronto, 11 juill. 2007).

Edwin Mirvish, « Ed », producteur de théâtre et entrepreneur (Colonial Beach, Va., 24 juill. 1914 - Toronto, 11 juill. 2007). Né aux États-Unis, Ed Mirvish immigre au Canada en 1923. Il est connu pour le grand magasin d'escompte Honest Ed et les nombreux restaurants qu'il exploite à Toronto. Il travaille longtemps dans le domaine de la production de pièces de théâtre. En 1962, il achète le Royal Alexandra Theatre de Toronto et acquiert en 1982 le célèbre Old Vic Theatre de Londres, qu'il restaure et auquel il redonne sa splendeur d'antan. Mirvish y présente, avec son fils David, plusieurs pièces remarquables, notamment The Mikado, une production du Festival de Stratford (Ontario), et la version moderne réalisée par Michael Bogdanov de Henry IV, parties I et II, et de Henry V de Shakespeare. En 1998 les Mirvish vendent la Old Vic Annex au Britain's Royal National Theatre.

En 1993, il inaugure avec son fils le Princess of Wales Theatre à Toronto, considéré comme le premier théâtre construit au Canada financé entièrement par des intérêts privés. Le Princess of Wales présente la production de Miss Saigon, de Cameron Mackintosh, la plus chère jamais présentée dans un théâtre canadien jusque-là. Les autres productions importantes du Princess of Wales comprennent Beauty and the Beast, The Lion King, Buddy, Chicago et la pièce du clown magique Slava's Snowshow.

Ed Mirvish est Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique et Officier de l'Ordre du Canada. Il reçoit des doctorats en droit honorifiques de l'Université Trent (1967), de l'Université de Waterloo (1969) et de l'Université York (1992). En 1998, son fils David et lui reçoivent l'Olivier Award pour leur contribution à vie au théâtre britannique.


Lecture supplémentaire

  • Edwin Mirvish, How to Build an Empire on an Orange Crate - or, 121 Lessons I Never Learned in School (1993) and There's No Business Like Show Business (But I Wouldn't Ditch My Day Job) (1997).