Carl Morey

Carl Reginald Morey, musicologue, professeur (né le 14 juillet 1934 à Toronto en Ontario; décédé le 3 décembre 2018 à Toronto). A.R.C.T. 1953, B.Mus. (Toronto) 1957, M.Mus. (Indiana) 1961, Ph.D. (ibid.) 1965. Il étudie le piano au Royal Conservatory of Music et l'histoire et la littérature musicale à l'Université de Toronto. En 1963, une bourse de doctorat du Conseil des Arts du Canada lui permet d'aller en Italie pour travailler à sa thèse, « The Late operas of Alessandro Scarlatti ». Après avoir enseigné à l'Université Wayne State à Detroit (1962-1963) et à l'Université de Windsor (1964-1970), où il est directeur du département de musique (1967-1970), il devient professeur à l'Université de Toronto en 1970, où il est aussi doyen de la faculté de musique et directeur du département des études supérieures de musique (1984-1990). En 1991, il y est nommé à la chaire Jean A. Chalmers de musique canadienne et directeur de l'Institute for Canadian Music. Morey a cessé ses activités à l'université en 2000.

Morey a écrit de nombreux articles pour Opera Canada et pour les programmes de la Compagnie d'opéra canadienne, ainsi que des recensions et des articles dans des périodiques et des ouvrages de référence tels que Compositeurs canadiens contemporains, DBC, The Encyclopedia of Opera, The New Grove Dictionary et l'Encyclopédie de la musique au Canada. Durant les années 1980, on entendit souvent Morey sur les ondes de la SRC aux programmes radiophoniques « Arts National » et « Saturday Afternoon at the Opera ». Il a préparé et présenté plusieurs séries radiophoniques pour la SRC, dont « Hark the Echoing Air : A Portrait of Lois Marshall », en 1983.

Il s'intéresse plus particulièrement à l'opéra et à l'histoire musicale de Toronto. Il a également publié huit ouvrages des œuvres musicales de Glenn Gould couvrant la période de 1995 à 2004. Il a dirigé les doctorats d'Elaine Keillor, Anne Baker, Frederick et Sharyn Hall, Patricia Sauerbrei, Dorith Cooper, Gordon E. Smith, Robin Elliott et d'autres.

Il a siégé, entre autres, aux conseils d'administration du Conseil canadien de la musique (1987-1990), d'Opera Canada (1976-1990) et du Conseil des arts de la ville de Toronto (1985-1988), ainsi qu'à la Sir Ernest MacMillan Memorial Foundation.

Publications

  • « Alexander Gordon, scholar and singer », Music and Letters, XLVI (déc. 1965).
  • « The Diatonic, chromatic and enharmonic dances by Martino Pesenti », Acta Musicologica, XXXVIII (1966).
  • « Misalliance... the state of music education », Canadian Music Teacher, XXVI (sept. 1972).
  • « Music and modernism : Toronto 1920-1950 », Regionalism and National Identity : Multidisciplinary Essays on Canada, Australia and New Zealand (Christchurch 1985).
  • « The Beginnings of modernism in Toronto », Célébration.
  • « Orchestras and orchestral repertoire in Toronto before 1914 », Musical Canada.
  • « Musical Education in Toronto in the 19th Century », dans Taking a Stand : Essays in Honour of John Beckwith, éd. T. McGee (Toronto, 1995).
  • « The Founding of Toronto : Music in the Town of York », dans La musique au Canada/Music in Canada , Universitätsverlag Dr. N. Brockmeyer (Bochum, 1997).
  • Music in Canada : A Research and Information Guide (New York et Londres, 1997).
  • MacMillan on Music : Essays by Sir Ernest MacMillan (Toronto, 1998).
  • An Opera Sampler : Miscellaneous Essays on Opera (Toronto, 1998)
  • « Nationalism and Commerce : Canadian Folk Music in the 1920s », dans Canadian Issues/Thèmes canadiens, Vol. XX, 1998; Canadian Identity : Region/Country/Nation, publié par C. Andrew, W. Straw et J.-Y. Thériault (Montréal, 1998).
  • « The Music of Wagner in Toronto Before 1914 », Canadian University Music Review/Revue de musique des universités canadiennes 18/2 (1998).
  • Opera Viva, Canadian Opera Company : The First Fifty years avec Ezra Schabas (Toronto, 2000).
  • « Words for Music : the Composer as a poet », dans Istvan Anhalt : Pathways and Memory, Robin Elliot et Gordon E. Smith, éditeurs (Montréal et Kingston, 2001)