Rivière Nechako

La rivière Nechako prend sa source dans la Chaîne Côtière au centre Ouest de la Colombie-Britannique et s'écoule vers l'est, formant le principal affluent du fleuve Fraser.

La rivière Nechako prend sa source dans la Chaîne Côtière au centre Ouest de la Colombie-Britannique et s'écoule vers l'est, formant le principal affluent du fleuve Fraser. En raison des nombreux barrages effectués en amont, il est dorénavant impossible d'en déterminer la longueur ou la source avec précision. Depuis les années 1950, ses eaux d'amont ont reculé jusque dans l'immense réservoir de Nechako, derrière le barrage Kenney, et les deux-tiers de ses eaux sont déviées à l'ouest, afin d'alimenter en énergie l'usine d'aluminium de Kitmat. Cette rivière draine 46 000 km2 (14 000 km2 au-delà du barrage). Ses principaux affluents sont les rivières Cheslatta, Nautley et Stuart.

En 1806, James McDougall de la CNO est le premier homme blanc à atteindre la Nechako, alors appelée Incha-Khoh (« grosse rivière ») par les autochtones Porteurs de la région. En 1807, Simon Fraser fonde Fort George (aujourd'hui Prince George) au confluent de la Nechako et du Fraser. Les commerçants de fourrure de la vallée ont, à la fin du XIXe siècle, cédé la place aux prospecteurs en route vers les mines d'or d'Omineca et du Klondike, ainsi qu'aux constructeurs de la ligne télégraphique du Yukon. Au début du XXe siècle, les homesteaders viennent cultiver la région. Aujourd'hui, la vallée soutient une économie basée sur l'agriculture, la foresterie et l'exploitation minière. La Nechako et ses affluents sont d'importantes zones de frai du saumon. La dérivation et la réglementation de la rivière en vue de la production d'énergie hydroélectrique ont provoqué le déplacement d'autochtones et de non-autochtones dans les années 1950, affectant également les populations de saumon.