Escarpement du Niagara

L'escarpement du Niagara, dans sa partie ontarienne, est d'une longueur de 725 km, d'une superficie de 1923 km2 et d'une hauteur maximale de 335 m.

Rockway Gorge du Niagara
Rockway Gorge : la région compte cinq chutes de la m\u00eame hauteur que celles du Niagara; celle-ci est l'une d'entre elles (photo de Linda Bramble).

L'escarpement du Niagara, dans sa partie ontarienne, est d'une longueur de 725 km, d'une superficie de 1923 km2 et d'une hauteur maximale de 335 m. On peut définir l'escarpement comme étant une longue paroi rocheuse, abrupte, formée par un arrêt brutal des strates.

L'escarpement du Niagara, d'une beauté exceptionnelle, traverse l'Ontario en passant par Queenston (sur les rives de la rivière Niagara), Hamilton, Milton, Orangeville, Collingwood, Owen Sound et Tobermory, pour se rendre jusqu'aux îles Manitoulin et Saint-Joseph.

L'escarpement délimite une partie des rives d'une ancienne mer centrée au Michigan, qui s'étendait à l'ouest, à partir de Rochester, dans l'État de New York, traversant l'Ontario, jusqu'au Michigan, et se dirigeant ensuite vers le sud, du côté ouest du lac Michigan, pour atteindre le Wisconsin. L'érosion due à l'eau et aux glaciations est à l'origine de son apparence spectaculaire. L'eau continue à façonner ce paysage grâce aux rivières qui le traversent et à plus de 60 chutes qui en dévalent l'abrupte pente.

Historique

Tout au long de leur histoire, les chutes de cet escarpement, les forêts et ses parois rocheuses ont fourni l'énergie et les matériaux nécessaires à l'établissement de la jeune province. Avec le temps, ses sites archéologiques, sa faune et sa flore d'une grande richesse, son potentiel récréatif remarquable (le sentier pédestre Bruce, le ski, l'observation de la nature) ont cependant amené les autorités à prendre des mesures pour en préserver la splendeur.

Conservation

Afin de résoudre l'épineux problème des champs de compétence des municipalités, des régions, des comtés et des organismes de conservation, la Commission de l'escarpement du Niagara a présenté un plan pour préserver l'intégrité écologique de l'escarpement, ainsi qu'un réseau de plus de 116 parcs. En 1990, l'importance de l'écosystème de l'escarpement est reconnue à l'échelle internationale, alors que les Nations Unies lui donnent le titre de réserve de la biosphère.


En savoir plus // Escarpement du Niagara