Niobium

Niobium (Nb) ou colombium, métal gris, ductile, résistant à l'oxydation. Il est très conductible et fond à 2468 °C. Le terme « niobium » a été officiellement adopté en 1951 par l'Union internationale de chimie pure et appliquée, après un siècle de controverse.

Niobium

Niobium (Nb) ou colombium, métal gris, ductile, résistant à l'oxydation. Il est très conductible et fond à 2468 °C. Le terme « niobium » a été officiellement adopté en 1951 par l'Union internationale de chimie pure et appliquée, après un siècle de controverse. En Amérique du Nord, bien des métallurgistes et des négociants en métaux utilisent encore le terme « colombium ». Le niobium est un important composant des aciers à haute résistance faiblement alliés. Les produits du niobium, d'une grande pureté, entrent dans la composition de superalliages utilisés dans l'INDUSTRIE AÉROSPATIALE et dans la fabrication d'aimants supraconducteurs pour génératrices puissantes.

On tire le niobium du pyrochlore et de la niobite, des minéraux que l'on trouve en grande quantité au Brésil, au Canada, au Nigéria et au Zaïre. En 1995, Niobec Inc., la seule société productrice de niobium du Canada, a extrait 3366 t de Cb2O5 d'une mine du sud du Québec, soit environ 15 p. 100 de la production mondiale. À compter de 1994, la société convertit ses concentrés de niobium en ferroniobium, un produit intermédiaire utilisé dans l'industrie métallurgique (voir SIDÉRURGIE). Plusieurs grands gisements, situés principalement au Québec, présentent des possibilités d'exploitation.

Voir aussi RESSOURCES MINÉRALES.