Oak Bay

Oak Bay, municipalité de district de la C.-B.; pop. 17 908 (recens. 2006), 17 798 (recens. 2001); const. en 1906. Oak Bay est située à l'extrémité sud-est de l'ÎLE DE VANCOUVER, à côté de la ville de VICTORIA, Oak Bay est entourée au sud par le DÉTROIT DE JUAN DE FUCA et à l'est par le détroit de Haro.

Oak Bay, municipalité de district de la C.-B.; pop. 17 908 (recens. 2006), 17 798 (recens. 2001); const. en 1906. Oak Bay est située à l'extrémité sud-est de l'ÎLE DE VANCOUVER, à côté de la ville de VICTORIA, Oak Bay est entourée au sud par le DÉTROIT DE JUAN DE FUCA et à l'est par le détroit de Haro.

La ville, devenue un centre résidentiel huppé où habitent de nombreuses personnes retraitées, ne compte aucune industrie de taille. Dirigée par un maire et six conseillers, elle partage certaines responsabilités avec le district régional de la capitale.

Les nombreux salons de thé, les bâtiments de style anglais, les écoles privées ainsi que l'accent des habitants démontrent la forte influence britannique qui s'exerce sur la municipalité. Le paysage urbain présente de beaux bâtiments de la plus élégante période architecturale de la Colombie-Britannique, dont plusieurs résidences conçues par Francis M. RATTENBURY. Oak Bay abrite aussi la maison Tod, la plus ancienne maison de l'Ouest du Canada habitée en permanence depuis ses origines. Elle est construite en 1851 pour John Tod, un commerçant de fourrures de la Compagnie de la baie d'Hudson. Tod est aussi membre du conseil législatif de l'île de Vancouver de 1851 à 1858. Il fait l'acquisition de 40 ha de terre pour son « domaine d'Oak Bay », nom qui sera attribué plus tard à la municipalité. Oak Bay se distingue par ses nombreux CHÊNES de Garry. Chaque année, au début de juin, la municipalité organise sa plus célèbre activité locale, un tea party à grand déploiement.