Musique à Oakville



Oakville
Vue aérienne du port d'Oakville, Oakville en Ontario (avec la permission d'Aerocamera Services).

Oakville

Oakville. Ville fondée en 1825 sur l'anse Sixteen Mile du lac Ontario, entre Toronto et Hamilton. Une fanfare régimentaire formée en 1866 par le 20e bataillon d'infanterie Halton fut supplantée en 1881 par la Lorne Rifles Pipe Band de l'infanterie. Les cuivres devinrent l'Oakville Citizens' Band, qui par la suite prit le nom d'Oakville Concert Band et agrémenta toutes les manifestations municipales d'importance - elle le faisait encore en 1990. En 1857, des cours de musique furent offerts à l'Oakville Ladies' Academy et, vers cette époque, un orgue à tuyaux construit par Richard Coates, citoyen d'Oakville, fut installé à l'église anglicane Saint Jude's et continua d'être en usage après l'érection d'un nouveau temple en 1883. Vers 1868, un choeur fut organisé à l'église presbytérienne Canada. Au XIXe siècle, des bals et des divertissements scéniques avaient lieu au Temperance Hall, au Town Hall et au Commins' Music Hall (1894-98). Il y eut à Oakville des programmes musicaux occasionnels jusque dans la première moitié du XXe siècle, mais les sociétés offrant des concerts réguliers n'apparurent que plus tard, peut-être à cause de la proximité de Toronto. L'OS d'Oakville fut fondé en 1967 sous la direction de Kenneth Hollier, auquel succédèrent David Gray (1974-76), Anthony Royse (1976-1983), Sydney Read (1983-86) et David Miller (1987 -); l'Oakville Chamber Ensemble fut fondé en 1985 par John et Sharon Knauer. Entre autres sociétés actives à Oakville, citons le Kelso Music Centre (1971-77), le Tempus Youth Choir (1972 -) et le Sheridan Music Festival (1974 -). En 1991, on pouvait encore entendre la Whiteoaks Choral Society fondée en 1968 sous la direction de Gifford Mitchell, la Halton Youth Symphony, le Trillium Chorus (Sweet Adelines), les Oakville Entertainers, et deux ensembles de folklore croate (Prelo et Blue Adriatic). Oakville abrite des agences de la COC Guild, du RCMT et une association Suzuki active. Un théâtre de 500 places, inauguré en 1977 dans l'Oakville Centre, abrite les manifestations musicales locales et itinérantes. En 1924, le siège social de la Frederick Harris Co. (devenue la Frederick Harris Music Company) déménagea de Toronto à Oakville. En 1970, Leslie Music Supply s'installa également à Oakville. John Freeman Davis est né dans cette ville et Hagood Hardy y grandit.


Lecture supplémentaire

  • Mathews, Hazel C. Oakville and the Sixteen: The History of an Ontario Port (Toronto 1953)