On Canadian Poetry

On Canadian Poetry (Toronto, 1943; rééd. en 1944) offre un bon aperçu de la poésie canadienne de langue anglaise du XIXe siècle jusqu'au milieu du XXe siècle. Son auteur, E. K.

On Canadian Poetry

On Canadian Poetry (Toronto, 1943; rééd. en 1944) offre un bon aperçu de la poésie canadienne de langue anglaise du XIXe siècle jusqu'au milieu du XXe siècle. Son auteur, E. K. Brown, débute par une analyse convaincante du « problème d'une littérature canadienne », puis retrace l'évolution de la poésie canadienne de la fin du XVIIIe siècle jusqu'aux années 40, pour conclure par une évaluation de nos trois « maîtres » : Archibald Lampman, D.C. Scott et E.J. Pratt. C'est en grande partie grâce à On Canadian Poetry, lauréat du prix du Gouverneur général, que l'on considère aujourd'hui ces poètes comme des figures importantes de l'époque, alors que Charles G.D. Roberts et Bliss Carman occupent des places secondaires. Brown fait une interprétation subtile et pénétrante de l'oeuvre de plusieurs poètes. Selon Northrop Frye, cet essai constitue, en outre, la référence la plus sûre pour quiconque veut entreprendre l'étude de la littérature canadienne de langue anglaise.