Orchestres de jeunes



Les orchestres de jeunes au Canada se divisent en trois catégories principales : ceux qui se rattachent à des écoles publiques et privées (y compris des universités, collèges, conservatoires et camps d'été); ceux qui sont associés à des orchestres communautaires d'adultes ou de professionnels et soutenus par eux; ceux qui représentent une ville ou une région et sont la contrepartie, chez les jeunes, des orchestres communautaires.

Parmi les premiers orchestres de jeunes au Canada, on compte le Manitoba Schools' Orchestra (Greater Winnipeg Schools' Orchestra) , fondé en 1923, le Mount Royal College (Calgary) Junior Orchestra (fondé sous le nom de Baby Symphony Orchestra en 1937), le Vancouver Junior Symphony Orchestra, créé en 1938, et l'Inter-Schools Orchestra of Montreal, organisé en 1945. Après 1950, l'augmentation du nombre d'orchestres d'adultes au Canada crée un besoin en musiciens formés sur place, et beaucoup d'orchestres de jeunes sont constitués pour y répondre. Au début des années 1960, ce qu'on pourrait appeler le mouvement des orchestres de jeunes est bien engagé. La majorité des nouveaux orchestres de jeunes procure aux jeunes instrumentistes non seulement un loisir, mais aussi un enseignement professionnel sérieux des techniques instrumentales et du jeu d'ensemble, enseignement parfois dispensé par des membres d'orchestres d'adultes de la région, parfois par des professeurs spécialisés embauchés par les écoles.

Plusieurs orchestres de jeunes formés après 1960 se subdivisent en fonction de l'âge et de l'aptitude musicale. D'autres acceptent des membres dès l'âge de sept ou huit ans, et d'autres, des membres ayant jusqu'à trente ans. Certains orchestres sont également crées dans le but d'offrir à l'exécutant une transition vers une carrière dans un orchestre à temps complet. C'est le cas notamment du Canadian Chamber Orchestra de l'ÉBA Banff (CA Banff), du Montreal Junior Symphony Orchestra, de l'OJQ, de l'ONJ et du programme de formation orchestrale dispensé par le RCMT à partir de 1980.

Les principales organisations engagées dans le mouvement des orchestres de jeunes sont les JMC, qui présentent des concerts partout au pays, le Comité des orchestres de jeunes de la FOSO et l'Association des orchestres de jeunes du Canada (AOJC).

Cette dernière, située à Banff, en Alberta, se constitue en corporation en janvier 1977. Cependant, les racines de cette organisation remontent au premier Festival des orchestres de jeunes du Canada, tenu à Banff, en avril 1974, puis de nouveau en 1976. Les directeurs-fondateurs de l'AOJC (organisation parallèle à l'AOC, pour les jeunes) sont Neil M. Armstrong, Rolf Duchesnes, Douglas Lauchlan, Gerald Ross et Frank Simpson. Le principal objectif de l'association est de fournir et de stimuler les possibilités d'exécution et de formation pour les jeunes musiciens du Canada. C'est dans cette perspective qu'elle a organisé et parrainé le Festival des orchestres de jeunes du Canada, événement biennal inauguré à Banff en 1974 pour donner à certains orchestres de jeunes choisis (environ six par festival) une expérience brève, mais stimulante, de formation intensive. Les professeurs ayant déjà pris part à ce festival sont les violonistes Joan Barrett, Lorand Fenyves, Gerard Kantarjian, Eugene Kash, John Loban, Robert Skelton et Gwen Thompson; les altistes Ralph Aldrich, Stephen Kondaks et Nicholas Pulos; les violoncellistes Claude Kenneson et Eric Wilson; les contrebassistes Gary Karr et Jeffrey L. Stokes; les flûtistes Robert Aitken et Jan Kocman; le hautboïste Stewart Grant; le clarinettiste James Campbell; le bassoniste George Zukerman; des membres du Canadian Brass; et les chefs d'orchestre John Avison, Alexander et Boris Brott, John Carewe, Oskar Danon, Franz-Paul Decker, Victor Feldbrill, Agnès Grossmann, Janos Sandor, Simon Streatfeild et Georg Tintner. Le festival de 1978 fait l'objet d'un documentaire télévisé au réseau anglais de la SRC à l'émission Musicamera. L'Association canadienne des chefs d'orchestre de jeunes, formée en 1976, dont les ateliers se sont déroulés conjointement avec le Festival des orchestres de jeunes du Canada, est une filiale de l'AOJC.

En 1979, à l'occasion de l'assemblée annuelle de l'AOJC à Montréal, l'Association des orchestres de jeunes du Québec/Quebec Association of Youth Orchestras est fondée et le premier Festival des orchestres de jeunes du Québec a lieu.

La liste qui suit décrit brièvement quelques orchestres de jeunes du Canada; la plupart sont déjà membres de l'AOJC en 1991 (32 membres à l'époque) ou de la FOSO (ou des deux) par l'intermédiaire de l'orchestre auquel ils se rattachent. Les orchestres scolaires sont omis, à quelques exceptions près.

Voir aussi Camps et écoles d'été, Éducation, Orchestres, Universités.

Colombie-Britannique

Delta
Delta Youth Orchestra. Administré par la Delta Symphony Society. Harry Gomez en est le premier chef (1971-1984) et ses successeurs sont Garth Williams (1984-1985) et Lloyd Blackman (1985-1990). En 1991, la société gère cinq ensembles comprenant 100 à 120 étudiants (de la région de Vancouver pour la plupart), donne 15 à 22 concerts par an et offre un programme de bourses. L'orchestre fait des enregistrements hors commerce en 1973 et 1976 et il commande et crée Centennial Suite de Ryszard Wrzaskala en 1979. Pendant l'été 1988, l'orchestre principal fait une tournée qui le conduit en Allemagne, en Hollande, en Autriche et en Suisse.

Greater Victoria Schools
Greater Victoria Schools Senior Symphony Orchestra. Fruit du programme de l'enseignement des cordes du Greater Victoria School District inauguré en 1957, il regroupe des musiciens de 14 à 18 ans. Son chef est Thomas Tucker en 1968. Le Greater Victoria Youth Orchestra prend le contrôle des activités de l'orchestre.

Greater Victoria Youth
Greater Victoria Youth Orchestra. Orchestre de perfectionnement comptant 75 membres, fondé en 1986 par Stuart Knussen, avec le soutien de l'Université de Victoria, du Victoria Cons. et de l'Orchestre symphonique de Victoria. Knussen le dirige jusqu'à sa mort en janvier 1990. En âge d'être à l'école secondaire ou à l'université, les musiciens donnent, en 1989, trois concerts annuels en plus d'effectuer des tournées dans diverses localités. Des chefs par intérim sont engagés pour remplacer Knussen à la suite de son décès, et Marlin Wolfe est nommé directeur musical désigné en 1991.

Kamloops
Kamloops Intermediate Orchestra. Fondé en septembre 1987 par la chef Betty Patterson (à qui Irene Whitfield succède en 1990), cet ensemble comprend de 30 à 36 musiciens. Il donne trois concerts par an à Kamloops, chaque concert étant présenté à nouveau dans une localité voisine. Les concerts ont lieu à l'Église Unie de Kamloops (1987-1990) et à l'église Sahali Fellowship par la suite. L'orchestre invite le Kamloops Youth Choir, les Ogopogo Brass, ainsi que des solistes sélectionnés lors du concours annuel de concerto tenu par l'orchestre depuis 1989.

Kamloops Youth Orchestra. Fondé au milieu des années 1970 et affilié à l'Orchestre symphonique de Kamloops, il a eu pour chef Victoria Kereluk. Dans les années 1930, A. Nelson McMurdo, alors directeur de la musique à l'école, forme un orchestre scolaire de 100 membres. Malgré la suspension des activités de l'orchestre pendant la dernière guerre, McMurdo accroît la participation des élèves de la ville à tel point que, en 1949, Kamloops se glorifie de posséder un orchestre symphonique junior de 140 membres, un orchestre junior préparatoire de 100 membres et un orchestre à cordes de 60 membres. Le Kamloops Youth Orchestra n'est plus actif.

Kelowna
Kelowna Music Society Junior Orchestra. Formé dans les années 1970, cet orchestre de 60 étudiants de tous âges répète sous la direction de membres de l'Orchestre symphonique de l'Okanagan. Il cesse ses activités, qui sont reprises par le Youth Symphony of the Okanagan.

Surrey
Surrey Youth Orchestra. Fondé sous le nom de Genster Youth Orchestra of Surrey en 1976, cet ensemble indépendant compte des sections junior et sénior. Le nouveau nom est adopté en 1987. Parmi les chefs qui l'ont dirigé, mentionnons Patricia Olfrey (1976-1979), Ian Hampton (1979-1982) et Lucille Lewis (1982 -). Toni Stanick dirige l'ensemble junior en 1991. Les 35 musiciens de l'orchestre sénior, qui donnent 8 représentations par année en moyenne, se produisent dans le cadre d'ateliers régionaux réunissant des orchestres de jeunes de la Colombie-Britannique, de l'Alberta et de la Saskatchewan, de tournées à Banff et Saskatoon, et lors de l'International Youth Music Festival de Harrogate, en Angleterre (1991). En 1991, le Surrey Arts Centre Theatre est sa principale salle de concert. Sous les auspices de la Surrey Symphony Society, l'orchestre parraine un concours annuel doté de bourses.

Vancouver
Vancouver Youth Symphony Orchestra. Fondé en 1938 par la Vancouver Symphony Society (Orchestre symphonique de Vancouver) sous le nom de Vancouver Junior Symphony Orchestra, l'orchestre compte, à ses débuts, environ 45 membres. Le flûtiste Cyril R. Hayworth est à l'origine de cette création, de même qu'un groupe de jeunes de 18 à 30 ans natifs de l'ouest de Vancouver, qui visent l'étude et l'interprétation d'une symphonie complète chaque saison. L'orchestre donne son premier concert public le 27 mai 1932 sous la direction de George Coutts et s'appelle, tour à tour, Vancouver Young People's Symphony Orchestra, Vancouver Little Symphony et Vancouver Junior Symphony Orchestra. Il est géré par la Vancouver Symphony Society (1938-1945) puis par la Junior Symphony Society of Vancouver (rebaptisée Vancouver Youth Symphony Orchestra Society en 1982), qui parraine des orchestres et fonde le Courtenay Youth Music Centre. Un système à trois niveaux - préparatoire, junior et sénior - est en place au début des années 1960 et, à partir de 1990, chaque ensemble se produit quatre à huit fois par an. Il a pour chefs Lloyd Blackman, Gaspare Chiarelli, John Chlumecky, George Coutts, Jean de Rimanoczy, Gregori Garbovitsky, Jerold Gerbrecht, Harry Gomez, Derrick Inouye, Adolph Koldofsky, Frederick Nelson, Alex Pauk, Arthur Polson, Simon Streatfeild, Garth Williams et Marlin Wolfe, qui dirige aussi l'orchestre sénior durant une tournée de deux semaines en Union soviétique, en Suède et en Finlande. Le recrutement se fait auprès des jeunes de 7 à 21 ans.

Okanagan
Youth Symphony of the Okanagan. Orchestre de 30 membres, âgés de 10 à 17 ans; fondé en novembre 1989 sous le nom d'Okanagan Youth Symphony Orchestra, avec le concours de l'Orchestre symphonique de l'Okanagan et de dons privés, il devient autonome en 1990. Imant Raminsh dirige l'orchestre depuis sa fondation et en est aussi le directeur musical. Au cours de la saison 1990-1991, l'orchestre reprend chacun de ses deux programmes annuels à Kelowna, Penticton et Vernon. Il présente des étudiants comme solistes et se produit avec les Young Scott Singers, dirigés par Elizabeth Scott.

Lecture
CHAMBERS, Pam, Sixty Years of Music Making: The Vancouver Youth Symphony Orchestra, 1930-1990, Vancouver, 1990.

Alberta

Calgary Junior Philharmonic
Calgary Junior Philharmonic Orchestra. Fondé en 1957 pour les élèves des écoles de Calgary, cet orchestre de 75 musiciens âgés de 12 à 18 ans évolue sous les auspices des conseils des écoles publiques et séparées de la ville et de l'Orchestre philharmonique de Calgary. Il a entre autres pour chefs Jack Mirtle et Frank Simpson.

Calgary
Calgary Youth Orchestra. Fondé en 1968 par son chef Frank Simpson pour les étudiants en musique de 14 à 21 ans et affilié au Mount Royal College. L'orchestre fait une grande tournée tous les deux ans et se rend, entre autres, en Europe, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Supervisés par des membres de l'Orchestre philharmonique de Calgary, les musiciens donnent chaque année, au Jack Singer Concert Hall, un concert intitulé « Youth at the Centre » au cours duquel ils se produisent avec d'autres groupes musicaux de la communauté. Ils jouent aussi au Festival des orchestres de jeunes du Canada à Banff. Il est notamment dirigé par John Thompson et, en 1990, par Nicholas Pulos.

Edmonton
Edmonton Youth Orchestra. Ensemble de 42 membres fondé en 1952 et dirigé, de 1952 à 1955, par Keith Bissell. En 1965, il compte 65 membres âgés de 11 à 18 ans. Un orchestre junior est constitué en 1978. Il prend part au Festival international des orchestres de jeunes en Suisse, en 1972; en 1990, il a déjà participé sept fois au Festival des orchestres de jeunes du Canada à Banff. Cette année-là, les deux orchestres comptent en tout 120 membres. Le groupe sénior joue avec l'Orchestre symphonique d'Edmonton et, en 1988, fait une tournée de l'est du Canada, où il retourne l'année suivante pour donner huit concerts. Il représente le Canada à quatre festivals internationaux. Des membres de l'Orchestre symphonique d'Edmonton dirigent parfois les répétitions par section. Parmi les chefs qui le dirigent au fil des années, on trouve John Barnum, Ted Kardash, George Naylor, Ranald Shean, Edgar Williams, et Michael Massey, qui débute en 1977 et est toujours en fonction en 1991.

Grande Prairie College
Grande Prairie College/Conservatory String Orchestra, Grande Prairie. Ensemble de 18 musiciens fondé en 1987 par le chef Gilbert Hill dans le cadre du programme communautaire de musique du collège. L'orchestre recrute des jeunes âgés de 8 à 18 ans et donne deux concerts par année au théâtre du collège.

Mount Royal
Mount Royal College Symphony Orchestra, Calgary. Voir Mount Royal College Conservatory of Music and Speech Arts.

Southern Alberta
Southern Alberta Youth Orchestra, Calgary. Formé au début des années 1960 dans le cadre du système d'orchestres de jeunes à trois niveaux de Calgary, il est ouvert aux musiciens de 15 à 20 ans et a été dirigé, entre autres, par John Murray.

South Peace
South Peace Youth Orchestra, Grande Prairie. Constitué en 1973 comme orchestre de formation dans le cadre du programme communautaire du collège régional de Grande Prairie, il recrute ses membres dans la ville et dans la région environnante. John Hancock a été au nombre de ses chefs d'orchestre. L'ensemble cesse ses activités en 1980.

Saskatchewan

Regina
Regina Inter-Collegiate Orchestra. Actif de 1962 à 1983 sous les auspices du conseil scolaire de Regina, ses 80 membres sont choisis parmi les élèves du secondaire âgés de 12 à 18 ans. Un orchestre de chambre de 22 membres recrutés dans ses rangs participe au Festival des orchestres de jeunes du Canada à Banff, en 1974. Au début des années 1980, Brenda McAlpine remplace le fondateur et chef d'orchestre, Lloyd Blackman.

Saskatoon
Saskatoon Youth Orchestra. Fondé par Murray Adaskin en 1958 sous le nom de Saskatoon Junior Symphony Orchestra. Placé sous les auspices de la Saskatoon Symphony Society (Orchestre symphonique de Saskatoon) et du club Kiwanis, l'ensemble s'intègre à l'Orchestral Development Program de l'Orchestre symphonique de Saskatoon en 1973. En 1977-1978, il adopte son nom actuel et, en 1983, il devient indépendant de l'Orchestre symphonique de Saskatoon. Il regroupe l'ensemble Saskatoon Strings, composé de jeunes musiciens, un programme de contrebasse et un orchestre de 50 à 90 exécutants où sont admis les jeunes de 13 à 22 ans. Parmi les chefs d'orchestre, mentionnons Adaskin, Ruben Gurevich, Jack Johnson, David Kaplan, Dwaine Nelson, Michael Bowie, Mel Carey, Alfred Dahl, Bok-Soo Kim, François Myrand, Jeremy Zank, Fred Nelson et Alexander Reisman; Wayne Toews en prend la direction en 1983, suivi de George Charpentier. L'orchestre passe des commandes d'œuvres à Jack Johnson ainsi qu'à Susan Bond-Hurka, et crée des pièces de Gareth Cook, Piotr Grella-Mozejko, David Kaplan, Monte Keene Pishny-Floyd, Linda Purves, Elizabeth Raum et de Wayne Toews. En 1984, il commence à se produire chaque année avec l'Orchestre symphonique de Saskatoon. Entre 1993 et 2005, il gagne six fois le prix Christopher Gledhill de l'Association canadienne des éducateurs de musique. L'orchestre fait l'objet de documentaires à CTV et à la radio et la télévision de la SRC. Il participe au Festival des orchestres de jeunes du Canada à Banff en 1988, 1990 et 1992, ainsi qu'au Banff International Festival of Youth Orchestras en 1996 et 1998 puis, en 1999 et 2001, au Festival des orchestres de jeunes du Québec à Laval, au Québec. L'orchestre produit des enregistrements en 1988, 1989 et 2008.

Un autre orchestre du même nom, dirigé par Daphne Marshall, existe de 1959 à 1965 sous les auspices du conseil scolaire de Saskatoon.

Saskatchewan
Saskatchewan Youth Orchestra, Regina. Fondé en 1967 sous les auspices du conseil scolaire de Regina, du Conseil des Arts de la Saskatchewan, du ministère de l'Éducation de la Saskatchewan et de l'Association des professeurs de musique de la Saskatchewan (SMEA), il accueille des jeunes de 12 à 19 ans. Lloyd Blackman a été l'un des chefs d'orchestre.

South Saskatchewan
South Saskatchewan Youth Orchestra, Regina. Fondé en 1977, cet orchestre de 55 musiciens est parrainé par l'Orchestre symphonique de Regina et placé sous la direction d'Ernest Kassian. L'âge des musiciens va de 13 à 23 ans. En 1988, l'orchestre exécute Fantasy for Double Orchestra d'Elizabeth Raum avec l'Orchestre symphonique de Regina. Il participe au Festival des orchestres de jeunes du Canada et effectue une tournée en Chine et au Japon en 1986. Kathryn Laurin en est la directrice musicale en 1988.

Bibliographie
KOZMA, Andrew, « Varied program at Sunday concert », Leader-Post, Regina, 25 avril 1979.

Manitoba

Winnipeg
Winnipeg Youth Orchestras (prend le nom de Greater Winnipeg Schools' Orchestra puis de Winnipeg Junior Symphony Orchestra; de 1939 à 1962, il est connu sous le nom de Manitoba Schools' Orchestra, qui reflète l'envergure des effectifs et des objectifs de l'orchestre). Le Winnipeg Youth Orchestras est fondé en 1923 par P.G. Padwick pour les jeunes musiciens âgés de 8 à 18 ans. En 1927, il commence une série unique de concerts-répétitions hebdomadaires (chaque samedi matin) diffusée par la station de radio CKY. Les étudiants en musique de toute la province peuvent suivre ces répétitions en direct et s'y joindre de chez eux. À Pâques, les membres de l'orchestre se réunissent à Winnipeg pour un concert collectif qui est lui aussi radiodiffusé. Cette tradition, qui se maintient jusqu'au décès de P.G. Padwick en 1938, reprend en 1940 et se poursuit de façon intermittente jusqu'en 1949. En 1945, des tournées provinciales remplacent les concerts de masse annuels. En 1949, l'orchestre se subdivise en niveaux junior et sénior, et la division séniore est rebaptisée Greater Winnipeg Schools' Symphony Orchestra en 1962. En 1983, les Winnipeg Youth Orchestras comprennent trois orchestres de formation. Après la mort de P.G. Padwick, l'orchestre est dirigé par Ronald Gibson, Filmer Hubble, Glen Pierce, Eric Adams, Frances Port, Arthur Polson, Richard Seaborn et Carlisle Wilson (voir famille Wilson); Christine Longhurst remplit cette fonction en 1988.

Bibliographie
TAKOSKI, Leonard T., 1965. « A history of the Manitoba Schools' Orchestra 1923 to 1964 ». Mémoire de maîtrise, Université du Manitoba.

Ontario

Bach
Bach Youth Ensemble, Toronto. Orchestre de chambre fondé en 1971 par Patrick Burroughs. Pendant les cinq années de son existence, il présente des séries annuelles de concerts et fait des tournées dans l'ouest du Canada et en France.

Brantford

Brantford Youth Orchestra. Fondé en 1967 sous les auspices du conseil scolaire de Brantford et de l'Orchestre symphonique de Brantford pour des musiciens âgés de 10 à 18 ans, il est dirigé notamment par Claude Chislett, Stanley Saunders et Barry Devereux.

Cambrian
Cambrian Youth Orchestra, Sudbury. Voir plus loin, Sudbury Youth Orchestra.

Guelph
Guelph Youth Orchestra. Fondé en 1978 par un comité du Guelph Arts Council qui nomme Patrick Burroughs chef et directeur musical. Lui ont succédé Erik Schultz (1981-1985), Kathryn Laurin (1985-1986) et Victor Sawa, qui exerçait toujours cette fonction en 1990. En 1986, l'orchestre commence à recruter certains de ses membres au département de musique de l'Université de Guelph. Il participe au Festival des orchestres de jeunes du Québec en 1988 et au Festival des orchestres de jeunes du Canada à Banff à deux reprises. En 1990, ses 55 musiciens âgés de 12 à 23 ans donnent trois concerts par an.

Halton
Halton Youth Symphony. Fondé en 1975 sous les auspices de l'Orchestre symphonique d'Oakville sous le nom d'Oakville Youth Symphony, il fonctionne de façon autonome en 1991. Il s'est aussi appelé le Halton-Peel Youth Symphony et le Sheridan Symphony. À ses débuts, il a pour chefs Jean Grieve et Harold Clarkson. En 1991, ses membres ont de 8 à 18 ans et se produisent en concert à Burlington, Georgetown, Oakville et Milton. En 1991, il est dirigé par Robert Baines, Rosalie Zelonka et Richard Blechta.

Hamilton
Hamilton Philharmonic Youth Orchestra. Fondé en 1965 par Glenn Mallory (qui en est toujours le chef en 1991) pour des musiciens de 12 à 24 ans, sous les auspices de la Hamilton Philharmonic Society. Il participe au Festival des orchestres de jeunes du Canada à Banff en 1980. Des membres de l'Orchestre philharmonique de Hamilton font travailler les musiciens. L'orchestre participe au festival des orchestres de jeunes de la FOSO à Sudbury en 1987 et au Festival des orchestres de jeunes du Canada à Banff en 1988.

Huronia
Huronia Symphony Youth Orchestra, Barrie et Orillia. Fondé en 1973 sous les auspices de l'Orchestre symphonique Huronia et dirigé par John Montague; lui succèdent Arthur Burgin en 1980 et Carolyn Burgar en 1990. La section d'Orillia est constituée en 1981, sous la direction de Mayumi Kumagai.

Sarnia et Port Huron
International Youth Orchestra of Sarnia and Port Huron. Fondé en 1976 (sous le nom de International Youth String Orchestra) sous les auspices de l'International Symphony Orchestra of Sarnia and Port Huron. Les musiciens et membres du conseil d'administration sont de Sarnia, en Ontario, et de Port Huron, au Michigan. Son chef fondateur, Richard Lawrence, est remplacé par Amy Clodgo, qui dirige toujours en 1990.

International Youth Symphony
International Youth Symphony, Windsor, Ontario, et Detroit, Michigan. Fondé en 1965 par Matti Holli sous les auspices de l'International Youth Symphony Executive Committee, il est ouvert aux musiciens de moins de 21 ans. Matti Holli a pour successeur William Bruce Curry.

Kingston
Kingston Youth Orchestra. Fondé en 1968 sous les auspices de l'Orchestre symphonique de Kingston, il a notamment pour chefs Edouard Bartlett, Clifford Crawley et James Coles. Celui-ci demeure directeur musical en 1991, assisté de Robert Clark. En 1991, l'orchestre compte 60 exécutants, âgés de 13 à 25 ans, et donne toujours quatre concerts annuels réguliers et des productions occasionnelles.

Kitchener-Waterloo
Kitchener-Waterloo Junior Symphony. Fondé en 1967 sous les auspices de la Kitchener-Waterloo Symphony Orchestra Association, pour les instrumentistes de 13 ans et plus. Parmi les chefs, on note entre autres Raffi Armenian, Stuart Knussen, Louis Lavigueur, Frédéric Pohl et, à partir de 1983, Victor Sawa. L'orchestre participe au Festival des orchestres de jeunes du Canada à Banff.

London
London Youth Symphony. Fondé en 1961 sous les auspices du Junior Women's Committee de la London Symphony Orchestra Association, pour les musiciens âgés de 13 à 23 ans. Il participe au Festival international des orchestres de jeunes à Aberdeen, en Écosse, en 1976, puis au Festival international des orchestres de jeunes à Banff à quatre reprises (1974, 1978, 1986, 1990) et aux festivals de la FOSO en 1985 et 1989. Ses chefs sont Derek Stannard, James H. White (1978-1980), Jerome Summers (1980-1983), Ivars Taurins (1983-1986), Steve Wolsley (1985-1987) et Edith Haboczki (1988-1991), à qui succède Jerome Summers. L'orchestre soutient deux ensembles associés : le London Youth Symphony Young Strings (formé en 1987 et qui, en 1990, compte une soixantaine de membres âgés de 9 à 16 ans) et le London Youth Symphony Wind Ensemble, formé en 1989 et composé de 35 musiciens âgés de 12 à 20 ans. L'orchestre donne trois concerts par an.

Niagara
Niagara Youth Orchestra, St Catharines, Ontario. Fondé en 1965 sous le nom de St Catharines Junior Symphony, il est alors formé de 69 membres âgés de 12 à 16 ans. Il est rebaptisé St Catharines Youth Orchestra en 1968 puis Niagara Youth Orchestra en 1979. Il est sous les auspices de l'Orchestre symphonique de St Catharines (Orchestre symphonique du Niagara) et se développe à partir du School String Ensemble formé par Paul van Dongen en 1961. Ce dernier est remplacé comme chef par Richard Grymonpre, succédé par Tak-Ng Lai, qui est toujours en poste en 1991. L'orchestre participe au Festival des orchestres de jeunes du Canada à Banff en 1974, 1980, 1982 et 1988. Il crée Legends for Orchestra de Milton Barnes en 1986 et effectue des tournées européennes en 1986 et 1990. En 1991, il compte 70 à 75 membres de 10 à 21 ans. Il présente chaque année trois concerts d'abonnement et un concert de musique de chambre.

Ottawa
Orchestre des jeunes d'Ottawa. Fondé en 1960 par H.E. Morris et M.H. Haycock dans le cadre des cours du soir pour les adultes du conseil scolaire d'Ottawa, il accueille des membres des écoles secondaires et des universités d'Ottawa et de Hull. Il est dirigé par James Coles, Dirk Keetbaas père et Brian Law, et il est actif jusqu'en 1981. Le nom est acquis en 1986 pour l'orchestre sénior de la National Capital String Academy (plus tard l'Académie de musique de la capitale nationale), fondée en 1982 par Peter Morris, Victor Pomer et John Gomez. En 1991, l'orchestre de 60 membres présente trois concerts par an au Théâtre Centrepointe. Il collabore avec l'Orchestre symphonique d'Ottawa et le Ottawa Regional Youth Choir. L'académie qui, en 1991, regroupe quelque 190 élèves de 8 à 19 ans jouant cordes, bois et cuivres, bénéficie de subventions municipales et compte cinq orchestres de différents niveaux. Elle commence à offrir un camp d'été en 1984. Par la suite, le programme orchestral est élargi pour y inclure chœur et harpe, et pour offrir une formation élémentaire, intermédiaire et avancée. En 2002, l'organisme-cadre est renommé l'Académie des Orchestres des jeunes d'Ottawa. L'Orchestre des jeunes d'Ottawa (66 membres de 13 à 19 ans au début des années 2000) continue à présenter des concerts à divers endroits, entre autres au Centre national des Arts, sous la direction de John Gomez. L'orchestre se produit aussi à Banff (en 1992, au Festival des orchestres de jeunes du Canada); en Angleterre (1997); au pays de Galles et en Irlande (2004); en Hongrie et en Autriche (2008). Il présente Fall Fair de Godfrey Ridout ainsi que The Canadian Shield de John Burge, et commande à Robert Rival The Great Northern Diver. Les membres de l'orchestre entreprennent des carrières de musiciens d'orchestre, mais aussi de musique populaire (par ex., Kathleen Edwards).

Orchestre de la francophonie canadienne (L')
Orchestre d'Ottawa fondé en 2001 par le chef Jean-Philippe Tremblay pour se produire aux Jeux de la Francophonie. L'orchestre fait ses débuts le 1er juillet 2001, à Ottawa, sur la Colline du Parlement. Il établit ensuite son programme annuel, qui propose une session estivale de deux semaines en résidence à Ottawa et parfois à Montréal, pour 65 à 75 musiciens de 18 à 30 ans, suivie d'une tournée de concerts. Ces tournées ont amené l'orchestre à Montréal, à Québec, à Kingston, à Stratford et dans d'autres localités du Québec, de l'Ontario, de l'Île-du-Prince-Édouard et du Nouveau-Brunswick. L'Orchestre de la francophonie canadienne se produit au Centre national des Arts, au Festival international du Domaine Forget, ainsi qu'au Festival international de Lanaudière, et a enregistré pour Analekta. Ses premières mondiales comprennent Eaux d'Olivier Larue (18 juillet 2003) et Cry de Scott Good (28 juillet 2007), présentées au Centre national des Arts. Les violonistes Jonathan Crow, Alexandre da Costa et Lara St. John, ainsi que les chanteurs populaires Mario Pelchat et Jean-Pierre Ferland se sont produits avec l'orchestre. En décembre 2006, l'orchestre a fait une tournée en Chine.

Peterborough
Peterborough Symphony Youth Orchestra. Fondé en 1974 sous les auspices de l'Orchestre symphonique de Peterborough et composé de musiciens âgés de 6 à 25 ans. Il a entre autres pour chefs Peter Bartley et George Pyper.

Riverdale
Riverdale String Ensemble, Cornwall, Ontario. Fondé en 1969 par son chef, Rosemonde Laberge, il recrute parmi les élèves de 8 à 18 ans des écoles primaires et secondaires de Cornwall.

Sudbury
L'Orchestre jeunesse de Sudbury. Fondé en 1972 sous le nom de Cambrian Youth Orchestra et composé de membres âgés de 14 à 23 ans. Il change de nom en 1983, mais poursuit ses activités sous les auspices du Cambrian College, qui fournit les salles de répétition et de concert. Son chef fondateur, Metro Kozak, dirigeait toujours l'orchestre en 1991. L'orchestre comprend une division junior dont les quelque 30 membres ont de 6 à 13 ans, et une division séniore dont les membres (environ 40) sont âgés de 13 à 22 ans. Plusieurs de ces derniers jouent à l'âge adulte avec l'Orchestre symphonique de Sudbury. L'orchestre donne deux concerts par année. Il participe au Festival des orchestres de jeunes du Canada à Banff en 1980 et 1984; il crée Drift of the Stars de Gary Kulesha en 1989, avec le Hamilton Philharmonic Youth Orchestra et les Boy and Girl Choristers de la cathédrale Saint-George.

Thunder Bay
Thunder Bay Symphony Youth Orchestra. Fondé sous le nom de Lakehead Youth Symphony Orchestra, sous les auspices de l'Orchestre symphonique de Thunder Bay. Au fil des années, il est dirigé par Dwight Bennett, Charles Burke, Timothy Maloney , Kirk Trevor, Marcella Smiths, Gary Edrington et, à partir de 1986, Diane Trylinski Garrett.

Toronto Chinese Youth
Toronto Chinese Youth Orchestra. Ensemble de 15 à 25 membres âgés de 8 à 25 ans, formé en 1984 sous les auspices du Toronto Chinese Chamber Orchestra (plus tard Toronto Chinese Philharmonic Orchestra), par lequel il est affilié à la Chinese Canadian Music Society of Ontario. En 1991, le directeur musical est Tak-Ng Lai et le chef d'orchestre est John Liddle. L'orchestre se produit trois fois par an dans des programmes qui incluent des œuvres de Somers et Klein et il présente la première de Jubilation of Spring d'Alice Ho en 1991. L'orchestre interprète aussi des mélodies traditionnelles chinoises arrangées pour orchestre.

Toronto Symphony Youth Orchestra
Toronto Symphony Youth Orchestra. Fondé en 1974 sous les auspices du TSO. De tous les orchestres de jeunes canadiens associés à un orchestre professionnel, le TSYO est probablement celui qui entretient les liens les plus étroits avec son orchestre tuteur. Les quelque 80 membres reçoivent des cours dispensés par des musiciens du TSO; en 1991, David Hetherington supervise les violoncelles, Thomas Monohan les contrebasses, Eugene Rittich les cuivres, Kent Teeple les altos, Joaquin Valdepeñas les vents et David Zafer les violons. Des artistes invités, comme Jeanne Baxtresser, Rivka Golani, Yo-Yo Ma, Wynton Marsalis, Itzhak Perlman et Pinchas Zukerman, donnent aussi des classes de maître. L'orchestre accueille des musiciens de 22 ans et moins qui doivent repasser une audition tous les ans. Il donne au moins trois concerts par saison, en plus de se produire une fois par année avec le TS. Parmi les chefs, on compte Victor Feldbrill (1974-1978), Leonard Atherton (1978-1979), Ermanno Florio (1979-1986) et Nurhan Arman (1986-1988), à qui succède David Zafer. Les chefs invités ont inclus Andrew Davis, Gunther Herbig, Kurt Sanderling et Simon Streatfeild. L'orchestre participe au Festival des orchestres de jeunes du Canada à Banff en 1980 et au Festival des orchestres de jeunes à Boston en 1991, ainsi qu'à des échanges avec l'Orchestre civique des jeunes de Montréal en 1981 et le Youth Orchestra of Greater Fort Worth du Texas en 1982. Il effectue des tournées aux Pays-Bas et en Angleterre en 1985, et à Whitehorse et Inuvik en 1989. À cette dernière occasion, l'orchestre commande la Sonate pour orchestre à vent à Harry Somers (créée à Toronto en 1989). L'orchestre collabore avec le Canadian Children's Opera Chorus et des élèves de l'École nationale de ballet.

Toronto Youth Symphony Orchestra
Toronto Youth Symphony Orchestra. Fondé en 1967 et dirigé, jusqu'à sa dissolution en 1972, par Jacob Groob, il se composait de musiciens âgés de 14 à 21 ans. Il s'est produit au Festival international des orchestres de jeunes à Saint-Moritz, en Suisse, en 1969.

Bibliographie
SCOTT-PATTERSON, Helen, « Youth Orchestra », TS News, vol. 40, no 7, 1979-1980.

FITZGERALD, John, « In pursuit of excellence », TS Magazine, vol. 40, no 6, 1985.

MASON, Donna, « Young musicians: how they met a big challenge », CanComp, 31, juillet-août 1968.

« Ontario-Québec orchestra exchanges: International Youth Symphony », OCan, vol. 7, janvier 1980.

PHILIPS, J.H.H., « Paul van Dongen: eleven years of service to the youth of St. Catharines », OCan, vol. 4, mars 1977.

QUÉBEC

Orchestre des jeunes du Québec

McGill
Orchestre symphonique de McGill (McGill Symphony Orchestra). Fondé par Harry Crane Perrin en 1909, époque où ses 45 membres étaient principalement recrutés à l'extérieur du programme de musique de McGill. Par la suite, Reginald de Havilland Tupper et Douglas Clark dirigent l'ensemble. En 1991, l'orchestre est formé d'une centaine d'étudiants de la Faculté de musique de l'université, choisis par audition. L'orchestre est dirigé par Alexander Brott (1960-1971), Michel Perrault, Neil Chotem, Antonio Narducci (1971-1972), Eugene Plawutsky (1972-1976), Uri Mayer (1976-1982), Richard Hoenich (1982-1986) et Timothy Vernon (1986-). Il donne une quinzaine de concerts par an; les représentations se tiennent à la salle Pollack, à l'église St-Jean-Baptiste, au CNA et à la PDA. L'orchestre accompagne en outre les concerts du chœur de McGill et d'Opera McGill (anciennement Atelier d'opéra McGill/McGill Opera Studio). Chaque année sont présentées des œuvres inédites d'étudiants et de compositeurs du corps professoral. En 1989, l'Orchestre symphonique de McGill est le premier orchestre universitaire canadien à s'être produit au Carnegie Hall, à New York. Il gagne de nombreux prix pour ses enregistrements, dont un prix Juno et deux mentions honorables du Conseil canadien de la musique.

Montreal Junior Symphony Orchestra
Montreal Junior Symphony Orchestra. Fondé en 1947 par Lewis V. Elvin pour des musiciens âgés de 11 à 19 ans. L'orchestre fait une tournée en Grande-Bretagne en 1954, ailleurs en Europe en 1961 et en Scandinavie en 1963. Lewis V. Elvin est remplacé au poste de chef par Eugène Husaruk en 1971, suivi de Joseph Milo en 1977; l'orchestre restructuré compte alors 40 membres âgés de 17 à 27 ans.

Orchestre symphonique des jeunes de Montréal/Montreal Symphony Youth Orchestra
Orchestre symphonique des jeunes de Montréal/Montreal Symphony Youth Orchestra (Orchestre civique des jeunes de Montréal/Montreal Civic Youth Orchestra, 1976-1989). Fondé en 1976 par Sandra Wilson, il est dirigé par Jacques Clément (1976-1989) suivi par Louis Lavigueur (depuis 1986). L'ensemble regroupe une soixantaine de musiciens de 13 à 25 ans. Il donne annuellement trois concerts à la salle Claude-Champagne ainsi que des concerts à divers endroits. Un orchestre de chambre est formé en 1989 avec une vingtaine des musiciens de l'orchestre. En 1990, l'Orchestre symphonique crée une œuvre de François Tousignant, Deux Études pour Shayol et, en 1991, à l'occasion de son 15e anniversaire, il crée le Concerto pour piano et orchestre d'Anne Lauber. En 1980, il enregistre la trame sonore du film L'Affaire Coffin, musique et direction d'Anne Lauber (SNE 503). En 1986, il participe à un festival à Aberdeen, en Écosse.

Orchestre symphonique des jeunes de Montréal/Montreal Youth Symphony Orchestra
Orchestre symphonique des jeunes de Montréal/Montreal Youth Symphony Orchestra. Fondé par Fernand Graton en 1945, cet ensemble de 60 membres âgés de 13 à 25 ans existe jusqu'en 1951. Il crée le Concerto no 1 de Pépin (avec le compositeur au piano), la Petite suite de Perrault, Diptyque de Morel, Danse brésilienne de Matton, Charpente de Blackburn et la Symphonie no 1 de Papineau-Couture.

Chicoutimi
Orchestre des jeunes de Chicoutimi. Fondé en 1967 par son chef Yvon Gaudreault, il compte 60 musiciens âgés de 10 à 18 ans.

Québec
Orchestre des jeunes du Québec (OJQ)

Joliette
Orchestre symphonique des jeunes de Joliette. Fondé en 1971 par son chef, le Père Rolland Brunelle, l'orchestre recrute ses jeunes musiciens de 9 à 19 ans dans la région de Joliette. Le MACQ parraine une tournée provinciale en 1976. Toujours en 1976, l'orchestre participe au Festival des orchestres de jeunes du Canada et, en 1976, au Festival des orchestres de jeunes du Québec à Montréal. Le Père Rolland Brunelle forme aussi un orchestre junior pour les instrumentistes de 7 à 12 ans.

Sherbrooke
Orchestre symphonique des jeunes de Sherbrooke. Ensemble de 75 membres âgés de 13 à 20 ans, fondé en 1974 sous le nom d'Ensemble classique optimiste de Sherbrooke par le Club Optimiste de Sherbrooke. Il est dirigé par Czeslaw Gladyszewski de 1974 à 1977, suivi de Jacques Clément. Marc David en prend la direction en 1986. En 1978, l'orchestre participe au Festival canadien des orchestres de jeunes et, en 1979, se produit au Festival des orchestres de jeunes du Québec à Montréal.

Nouveau-Brunswick

Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick.

Nouvelle-Écosse

Nova Scotia Youth Orchestra, Halifax. Fondé en 1977 par son chef Robert Raines, l'orchestre participe au Festival des orchestres de jeunes du Canada à Banff en 1980 et se produit avec le Symphony Nova Scotia. C'est Stan Fisher qui succède à Robert Raines comme chef en 1984, suivi de Georg Tintner en 1988.

Terre-Neuve

Newfoundland Symphony Youth Orchestra. Fondé en 1981 sous l'égide de l'Orchestre symphonique de Terre-Neuve, il vise à donner à ses 50 membres (de 12 à 24 ans) une expérience variée en se produisant avec des chœurs, des compagnies de ballet et des solistes de l'orchestre tuteur. Le fondateur de l'orchestre, Peter Gardner, en est toujours le chef en 1991. L'orchestre participe au Festival des orchestres de jeunes du Canada à Banff et à un échange avec l'Orchestre civique des jeunes de Montréal en 1985. Il effectue des tournées à Terre-Neuve et au Labrador.

Bibliographie

MacMILLAN, Keith, « Orchestres de jeunes au Canada », Mcan, 11 mai 1968.

Centre MC, Orchestres des jeunes au Canada/Youth Orchestras in Canada, novembre 1971.

LEE, Clayton, « Music and arts », The Albertan, Calgary, 31 janvier 1976.

« Canadian Festival of Youth Orchestras: a summary report », OCan, vol. 3, juillet 1976.

« Canadian Association of Youth Orchestras », OCan, vol. 4, mars 1977.

« The Youth Orchestra: the indispensible link in the development of Canada's musical community », OCan, vol. 4, juillet 1977.

WILSON, Sandra, « Music, mountains, magnificence and magic », OCan, vol. 5, mars 1978.

GINGRAS, Claude, « Lancement de l'Association des orchestres de jeunes... », La Presse, 19 février 1979.

« L'Association canadienne des orchestres de jeunes », Mcan, 51, juin 1984.

FERLAND, François, « Les Orchestres de jeunes au Québec », Sonances, juillet 1986.

Notes, CAYO newsletter (Banff, Janv. 1985- ).


Lecture supplémentaire

  • MacMillan, Keith. 'Youth orchestras in Canada,' Mcan, 11 May 1968

    CMCentre. Youth Orchestras in Canada, Nov 1971

    Lee, Clayton. 'Music and arts,' Calgary Albertan, 31 Jan 1976

    'Canadian Festival of Youth Orchestras: a summary report,' OCan, vol 3, Jul 1976

    'Canadian Association of Youth Orchestras,' OCan, vol 4, Mar 1977

    'The youth orchestra: the indispensible link in the development of Canada's musical community,' OCan, vol 4, Jul 1977

    Wilson, Sandra. 'Music, mountains, magnificence and magic,' OCan, vol 5, Mar 1978

    Gingras, Claude. 'Lancement de l'Association des orchestres de jeunes...,' Montreal La Presse, 19 Feb1979

    'The Canadian Association of Youth Orchestras,' Mcan, 51, Jun 1984

    Ferland, François. 'Les orchestres de jeunes au Québec,' Sonances, Jul 1986

    Notes, CAYO newsletter (Banff, Jan 1985- )

Liens externes