Ordre de Saint-Jean



Ordre de Saint-Jean

L'Ordre de Saint-Jean, autrefois appelé Ordre très vénérable de l'Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem, tire son origine d'un ordre religieux militaire fondé au XIe siècle à l'époque des Croisades et nommé ainsi en l'honneur de l'église de Saint-Jean-Baptiste de Jérusalem, où fut créé un hôpital pour les pèlerins malades. (L'Ordre y a toujours un hôpital.) La renaissance de l'Ordre en Grande-Bretagne a lieu sous le règne de la reine Victoria, qui devient chef de l'Ordre dans le royaume britannique. Les monarques qui lui succèdent continueront à occuper cette fonction. Pendant la révolution industrielle, l'Ordre se consacre à fournir des soins aux blessés. L'Association et la Brigade de l'Ambulance Saint-Jean sont d'ailleurs créées dans ce but. La première enseigne le secourisme, la seconde met sur pied une brigade de travailleurs bénévoles en uniforme qui soignent les blessés dans les mines et autres industries.

En 1883, l'Association et la Brigade de l'Ambulance Saint-Jean commencent à travailler au Canada. Depuis, elles continuent à soigner les blessés sur les lieux de travail et dans les rassemblements de foule, et à enseigner le secourisme au grand public. Au cours des années 60, l'Ordre de Saint-Jean contribue à promouvoir, au Canada, la réanimation par le bouche à bouche. Cette technique et celle de la réanimation cardio-pulmonaire sont aujourd'hui mondialement reconnues comme les techniques les plus efficaces pour sauver des vies. L'Ambulance Saint-Jean compte des conseils dans chaque province et territoire, quelque 25 000 bénévoles, 7 000 instructeurs agréés et plus de 300 employés. Elle assure chaque année la formation d'environ 800 000 Canadiens dans les domaines du secourisme, de la réanimation cardio-pulmonaire et de la santé en général.

Étant donné que la reine est chef de l'Ordre au Canada, le gouverneur général est prieur et tous les lieutenants-gouverneurs sont invités à devenir vice-prieurs au moment de leur nomination (Dames et Chevaliers de l'Ordre de Saint-Jean). Les Dames et Chevaliers actuels de l'Ordre sont des personnes qui ont contribué de façon particulière au travail de l'Ordre. Les personnes qui ont rendu service à l'Ordre peuvent en devenir membres à titre de soeurs ou de frères servants, de soeurs ou de frères officiers, ou de soeurs ou de frères commandants.