Parc provincial Rondeau

Le parc provincial Rondeau est créé en 1894 et possède une superficie de 33 km2. Il constitue une zone de loisirs et de protection de l'environnement située sur l'une des trois péninsules qui s'avancent vers le sud dans le lac ÉRIÉ, à 120 km à l'est de Windsor et à 115 km au sud-ouest de London.

Le parc provincial Rondeau est créé en 1894 et possède une superficie de 33 km2. Il constitue une zone de loisirs et de protection de l'environnement située sur l'une des trois péninsules qui s'avancent vers le sud dans le lac ÉRIÉ, à 120 km à l'est de Windsor et à 115 km au sud-ouest de London.

Histoire naturelle

La péninsule est de formation géologique récente : les courants du lac glaciaire Érié convergent et déposent des sédiments qui s'accumulent pour former une série de bancs de sable. Les processus littoraux agissant, la taille et la forme du cordon littoral en V sont en perpétuel changement. Des colonies d'herbes, de chêne et de pins blancs et, enfin, des espèces végétales résistants à l'ombre (comme l'Érable à sucre et le Hêtre à grandes feuilles) s'y sont successivement établies. De plus, des plantes comme la Tulipe et le Sassafras, qu'on trouve d'habitude beaucoup plus au sud, et quelque 125 espèces herbacées rares en Ontario (soit des espèces normalement associées aux prairies de hautes herbes) y poussent. Dix-huit espèces d'orchidées fleurissent au parc Rondeau.

Plus de 30 espèces de mammifères y ont été observés, et les reptiles et amphibiens (Tortue, Crapaud, Couleuvre fauve) y sont aussi nombreux. Le parc est reconnu pour ses oiseaux : 323 espèces y ont été identifiées; 124 espèces qui y ont nidifié et 80 p. cent de toutes les espèces de l'Ontario, y compris la Paruline orangée, une PARULINE très rare, y ont été vues.

Histoire des hommes

Les NEUTRES recueillent le poisson, le gibier et les plantes de la région. Les Anglais, conscients du potentiel forestier et portuaire, achètent la terre et, en 1795, la déclarent terrain militaire, la réservant ainsi à l'usage du gouvernement. Par la suite, elle sert à des fins navales, à l'exploitation forestière, à la chasse au gibier d'eau et aux animaux à fourrure et à la pêche. Au début du XIXe siècle, on construit des hôtels et le tourisme s'accroît. En 1894, la zone devient le deuxième parc provincial de l'Ontario.

Installations et services

On a aménagé des terrains de camping, tous à proximité d'une plage, et cinq sentiers de marche pour l'exploration des lieux. On y trouve également des installations de jour, une rampe de lancement pour embarcations et une jetée.