Parker, Morten

Morten Parker, réalisateur, écrivain, producteur, éducateur (Winnipeg, 28 juillet 1919). Morten Parker commence sa carrière en tant que journaliste et entre à l'OFFICE NATIONAL DU FILM (ONF) en 1943 pour travailler à titre d'écrivain et de réalisateur sur de nombreux documentaires.

Parker, Morten

Morten Parker, réalisateur, écrivain, producteur, éducateur (Winnipeg, 28 juillet 1919). Morten Parker commence sa carrière en tant que journaliste et entre à l'OFFICE NATIONAL DU FILM (ONF) en 1943 pour travailler à titre d'écrivain et de réalisateur sur de nombreux documentaires. Par la suite, il devient responsable des films de l'ONF sur le travail.

Parmi ses accomplissements figurent des douzaines de films. Family Circles (1949, v. f. Les parents), un film sur les influences réciproques de la maison et de l'école sur le développement des enfants, réalisé avec sa femme Gudrun Bjerring PARKER, remporte le prix du court-métrage non commercial du Palmarès du film canadien en 1950. Challenge: Science against Cancer (1950, v. f. Alerte : science contre cancer), l'un des films les plus ambitieux de l'ONF à l'époque, explique le problème complexe du développement des cellules cancéreuses dans le corps humain à l'aide de séquences animées considérablement grossies conçues par Evelyn Lambert et Colin LOW. (Une version abrégée, The Fight: Science against Cancer, vaut à Parker une nomination pour l'Oscar du meilleur court-métrage documentaire en 1951.) Il remporte le prestigieux premier prix pour les documentaires à la Biennale de Venise. Il réalise The Stratford Adventure (1954, v. f. L'An un d'un festival), qui relate l'aventure de la création du FESTIVAL DE STRATFORD en Ontario. Le film écrit par sa femme remporte les prix du film de l'année et du long-métrage commercial (documentaire) du Palmarès du film canadien, en plus d'obtenir une nomination pour l'Oscar du meilleur court métrage documentaire. En 1979, Parker reçoit les Prix Golden Sheaf de la meilleure réalisation et du meilleur drame au Festival du court-métrage et de la vidéo de Yorkton pour The Case of Barbara Parsons, un court-métrage sur les conflits entre travailleurs et employeurs.

Cela dit, la contribution la plus importante de Morten Parker à l'ONF est Syndicalisme canadien, une série de cinq courtes dramatisations qu'il écrit, réalise et produit de 1953 à 1955 et qui portent sur des sujets précis : Dues and the Union (v. f. Cotisations syndicales), The Shop Steward (v. f. Le Délégué d'atelier), The Grievance (v. f. Le Grief), The Research Director (v. f. Le Directeur des recherches) et The Structure of Unions (v. f. La Structure d'un syndicat), film d'animation. Plus tard, il produit une deuxième série, de six films, destinée à la télédiffusion, The Nature of Work (v.f. Le Monde du travail) (1958); il réalise trois des films. Il quitte l'ONF pour fonder Parker Film Associates en 1963 avec sa femme et il continue à produire des films et des messages publicitaires politiques jusque dans les années 1990.

Morten Parker a été expert en production de films auprès des Nations Unies et, à ce titre, il a été le conseiller en cinéma d'Israël de 1959 à 1962. Il a également été conseiller en communication auprès du gouvernement de la Jamaïque de 1972 à 1976. En 1991, il est devenu professeur en production cinématographique à l'Université de New York.